Problèmes de peau chez les enfants

Mis à jour : Vendredi 14 Décembre 2018

De nombreuses maladies des enfants s’accompagnent de rougeurs, de démangeaisons ou d’éruptions cutanées (boutons). Générales ou localisées, celles-ci peuvent être liées à des infections, des piqûres d’insectes, une sécheresse de la peau, une réaction allergique ou une intolérance alimentaire ou médicamenteuse. Seules les symptômes localisés (une rougeur isolée ou des fesses rouges, par exemple) et ceux dont la cause a préalablement été diagnostiquée par un médecin (par exemple, un eczéma) peuvent être soignés à la maison. Dans tous les autres cas, une consultation s’impose.

Quels sont les symptômes des problèmes de peau chez l’enfant ?

éruption cutanée enfant

Les symptômes d’une éruption cutanée dépendent de la cause et se présentent sous différents aspects. L’éruption provoque parfois des démangeaisons, comme dans certaines réactions allergiques ou la varicelle. Une éruption suintante comme le zona ou l’herpès peut également se révéler très douloureuse. En revanche d’autres éruptions, comme celles dues à la rubéole ou à la roséole (exanthème subit) , ne provoquent pas de douleurs.

Les rougeurs apparaissent sous forme de plaques plus ou moins étendues, à la surface de la peau. Elles s’accompagnent fréquemment de démangeaisons, c’est-à-dire d’une irrésistible envie de se gratter. Le plus souvent, le grattage soulage momentanément les démangeaisons… mais provoque des lésions aggravant la situation.

Parfois, les rougeurs et les démangeaisons s’accompagnent de petites vésicules qui apparaissent, se rompent et suintent. Ces symptômes sont le plus souvent de nature allergique, mais peuvent également se produire à la suite d’un contact avec une substance irritante (par exemple, une plante ou une substance chimique).

Quelles sont les complications des problèmes de peau chez l’enfant ?

Des bactéries ou des champignons peuvent envahir des éruptions suintantes et provoquer des infections de la peau. De la même manière, le grattage répété provoque des lésions qui peuvent s’infecter. De plus, les démangeaisons parfois difficiles à supporter, nuisent à la qualité du sommeil de l’enfant et peuvent le rendre irritable.

Actualités

Une allergie à bien confirmer (illustration).

L’allergie à la pénicilline : plus de peur que de mal ?

Le Ministère des Solidarités et de la Santé a annoncé qu’il permettra la dispensation en ville du midazolam injectable

Accompagnement de la fin de vie au domicile : le midazolam injectable dispensé en ville d’ici juin 2020

Cancer bronchique : du dépistage aux signes cliniques d'alerte (illustration).

Cancer du poumon : premiers symptômes et dépistage par scanner à faible dose