En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Comment réagir en cas de régurgitation chez un bébé ?

Mis à jour : Mardi 17 Juillet 2018

Que faire en cas de régurgitations du nourrisson ?

Ces régurgitations, fréquentes avant quatre mois, sont dues à une fermeture insuffisante de la valve qui sépare l’œsophage de l’estomac. Les régurgitations surviennent chez 95 % des nourrissons et les bavoirs sont… indispensables. Elles sont plus importantes chez les prématurés et les bébés nourris au biberon ; elles disparaissent généralement lorsque l’enfant peut se tenir assis ou debout.

Il ne peut y avoir de traitement d’automédication en cas de régurgitations. Seul le médecin peut juger si un médicament est nécessaire.

Conduite à tenir en cas de régurgitations de bébé
  Si votre bébé perd son tonus, peine à respirer ou devient bleu ou pâle au moment de la tétée.
  Si votre bébé de moins de 6 mois a tendance à vomir en jet après la tétée (risque de sténose hypertrophique du pylore, le muscle qui ferme la connection entre l'estomac et l'intestin grêle).
  Si les régurgitations sont abondantes, se répètent à chaque tétée, surviennent plusieurs heures après les repas, ou sont teintées de sang.
  Si le nourrisson semble souffrir, en particulier lors de la prise du biberon : il s'agite, se tortille, crie, pleure, etc.
  S'il présente une perte de poids, des troubles du sommeil, ou bien des rhinopharyngites ou des otites à répétition.
  Si, après la tétée, le nourrisson rejette du lait en petite quantité, sans fournir d'effort et sans que cela ne le fasse souffrir, adoptez les mesures préventives (respectez le mode d'emploi du lait artificiel, utilisez une tétine adaptée à l'âge de l'enfant, faites des pauses en donnant le biberon).
Légende
alt Si 15 ou 112 est indiqué, appelez immédiatement le service d’aide médicale d’urgence (SAMU) en composant le 15 ou le 112.
Si 15 ou 112 n'est pas indiqué, appelez votre médecin traitant immédiatement, ou rendez-vous au service d’urgence le plus proche.
Dans le doute, n’hésitez JAMAIS à appeler le 15 ou le 112.
 Consultez un médecin dans les jours qui viennent.
Il est possible de s’automédiquer.

Actualités

Hommage à Jean-Philippe, notre ami et notre collègue, qui nous a quittés bien trop tôt.

Poussière d’étoiles...

Les pharmaciens d'officine pourront proposer la vaccination contre la grippe à partir de la saison grippale 2019/2020, sous réserve de respecter les obligations réglementaires (illustration).

Vaccination contre la grippe par les pharmaciens : les dispositions réglementaires publiées au Journal...

Le calendrier vaccinal fixe les vaccinations applicables aux personnes résidant en France en fonction de leur âge et de leur profil de risque (illustration).

Nouvelle édition du calendrier vaccinal : quels changements pour 2019 ?