En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Symptômes et complications de la rougeole

Mis à jour : Vendredi 24 Août 2018

Quels sont les symptômes de la rougeole ?

    Les premiers symptômes de la rougeole apparaissent dix jours après la contamination :
  • fièvre élevée,
  • toux sèche,
  • nez qui coule,
  • yeux rouges et larmoyants,
  • faiblesse générale.

L’apparition de petits points blancs dans la bouche est caractéristique de la maladie, mais elle n’est pas systématique. Après trois ou quatre jours, des petites taches rouges de quelques millimètres de diamètre se propagent de l’arrière du cou au visage puis au reste du corps autour du troisième jour (exanthème). L’éruption de boutons dure 5 à 6 jours.

Quelles sont les complications de la rougeole ?

Les complications de la rougeole sont d’ordre respiratoire (rhinopharyngites, angines, bronchites, pneumonies, mais aussi otites et laryngites) et d’ordre neurologique (troubles de la conscience, convulsions, paralysies, voire coma et mort). Ces complications sont plus fréquemment observées en cas de rougeole de l’adulte.

La rougeole chez la femme enceinte

Pendant la grossesse, la rougeole n’entraîne pas de malformations fœtales mais provoque un risque accru d'avortement spontané ou d'accouchement prématuré. Ses complications peuvent mettre la vie de la future maman en danger. Si une femme enceinte est exposée au virus de la rougeole, une injection d'immunoglobulines (anticorps) peut être prescrite pour soutenir la réponse immunitaire.

Attention, les femmes enceintes ne doivent pas recevoir de vaccin ROR. Néanmoins, une vaccination effectuée par inadvertance chez une femme qui ne se savait pas encore enceinte ne justifie pas d’interruption de grossesse.

Actualités

Prise en charge des personnes vivant avec le VIH : la HAS publie un guide à destination des médecins généralistes.

Prise en charge des personnes vivant avec le VIH : un guide de la HAS pour les médecins généralistes

La campagne #MeToo, lancée en octobre 2017 suite à l'affaire Weinstein, vise à sensibiliser la société sur la fréquence et l'impact dévastateur du harcèlement et des agressions sexuelles.

Harcèlement sexuel et agressions sexuelles des femmes : étude des risques santé à long terme

Examen clinique de la glande thyroïde (illustration).

Hypothyroïdie fruste sans facteur de risque : 21 essais randomisés confirment l’inutilité d’un traitement