En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Les médicaments prescrits après un infarctus du myocarde

Mis à jour : Jeudi 10 Janvier 2019

Après un infarctus du myocarde, le traitement médicamenteux prescrit actuellement par les cardiologues est appelé « BASI ». Ces quatre initiales correspondent à quatre familles de médicaments : Bêtabloquants, Antiagrégants plaquettaires, Statines et Inhibiteurs de l’enzyme de conversion.

Ce traitement est mis en place progressivement après l’infarctus et adapté aux particularités de chaque patient. Il doit être pris pendant plusieurs mois, voire pour le restant de la vie. Malheureusement, il n’est pas toujours bien suivi, en particulier par les personnes âgées. Pourtant, de nombreuses études ont montré de manière certaine que ces médicaments diminuent les récidives et les complications, et améliorent la survie à long terme des patients. Les cours d’éducation thérapeutique dispensés par les services hospitaliers ou les clubs « Cœur et Santé » cherchent à améliorer le respect de ces traitements par les patients.

Les antiagrégants plaquettaires

Les antiagrégants plaquettaires sont des médicaments destinés à fluidifier le sang et à prévenir la formation de caillots dans les vaisseaux sanguins. Dans le cadre des soins après un infarctus du myocarde, deux types d’antiagrégants plaquettaires sont associés : aspirine et clopidrogrel ou aspirine et prasugrel ou aspirine et ticagrélor.

L'aspirine

À petites doses, l’aspirine est utilisée dans le traitement du post-infarctus. Elle permet d’augmenter la survie des patients, à la fois pendant l'infarctus du myocarde aigu et dans les mois et années qui le suivent. Après un infarctus, l’aspirine est systématiquement prescrite en l'absence de contre-indications (ulcère gastroduodénal, maladie hémorragique, association aux anticoagulants oraux).

L’aspirine peut interagir avec de nombreux médicaments, notamment les AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens, par exemple l’ibuprofène) et les anticoagulants oraux (antivitaminiques K ou AVK). Elle peut entraîner des accidents allergiques, des saignements du nez ou des gencives et, rarement, des hémorragies imperceptibles du tube digestif, responsables de l’apparition progressive d’une anémie.

Liste des médicaments mise à jour : Mardi 21 Mai 2019

Antiagrégants plaquettaires : aspirine

Légende
Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance

Le clopidogrel

Le clopidogrel (PLAVIX et ses génériques) est, comme l’aspirine, une substance qui fluidifie le sang et prévient la formation de caillots sanguins. Prescrit avec l'aspirine pendant la phase aiguë de l'infarctus du myocarde, il permet d’améliorer le taux de survie et de prévenir les récidives. Il est particulièrement indiqué, en association avec l’aspirine, pour les personnes chez qui un stent (petit ressort) a été posé dans l’artère coronaire bouchée.

Le clopidogrel est contre-indiqué chez les personnes qui souffrent d’un ulcère gastroduodénal ou d’une hémorragie intracrânienne, ou en cas d'insuffisance hépatique sévère. Les médicaments contenant de l’oméprazole et de l’ésoméprazole (qui sont utilisés en cas d’ulcère de l’estomac ou du duodénum et de reflux gastro-œsophagien) diminuent l’efficacité du clopidogrel. Il ne faut pas les associer sans avis médical.

Il existe un médicament qui associe une dose fixe de clopidogrel et d’aspirine. L’intérêt de cette présentation par rapport à la prise séparée des deux médicaments n’est pas établi.

Liste des médicaments mise à jour : Mardi 21 Mai 2019

Antiagrégants plaquettaires : aspirine + clopidogrel

Légende
Médicament générique

Le prasugrel

Le prasugrel (EFIENT) est un antiagrégant plaquettaire plus récent que le clopidogrel. Il est également utilisé, en association avec l’aspirine, dans la prévention des complications cardiovasculaires après un infarctus du myocarde. Il pourrait être plus actif que le clopidogrel, mais il expose à un risque de saignement plus important. Son utilisation n’est pas recommandée chez les personnes âgées de plus de 75 ans ou pesant moins de 60 kg.

Liste des médicaments mise à jour : Mardi 21 Mai 2019

Antiagrégants plaquettaires : prasugrel

Légende
Médicament générique

Le ticagrélor

Le ticagrélor (BRILIQUE) est un antiagrégant plaquettaire qui appartient à une nouvelle classe thérapeutique. Il est utilisé avec l'aspirine dans la prise en charge du post-infarctus, en alternative au clopidogrel.

Liste des médicaments mise à jour : Mardi 21 Mai 2019

Antiagrégants plaquettaires : ticagrélor

Les bêtabloquants après un infarctus du myocarde

Les médicament bêtabloquants agissent sur le cœur et les vaisseaux. Ce sont des traitements bien évalués, qui ont fait la preuve de leur efficacité à long terme. Ils entraînent une baisse de la pression artérielle, un ralentissement de la fréquence cardiaque et une diminution de la force de contraction du cœur. Parce qu'ils sont également efficaces pour prévenir des troubles cardiaques, les bêtabloquants sont généralement prescrits aux patients hypertendus ayant déjà subi un infarctus du myocarde, souffrant d’angine de poitrine ou dont la fréquence cardiaque de repos est rapide. La mise en place du traitement par bêtabloquants est faite progressivement, à doses croissantes.

Les effets gênants le plus fréquemment rencontrés sont des troubles digestifs, un sentiment de fatigue, une sensation de pieds et de mains froids, un ralentissement du rythme cardiaque, des troubles du sommeil et des troubles de l’érection.

Les bêtabloquants listés ci-dessous sont ceux pour lesquels des essais cliniques ont montré une efficacité dans la prévention des complications cardiovasculaires et pour lesquels ces données ont été intégrées dans leur AMM (Autorisation de mise sur le marché).

Légende
Médicament générique

Les inhibiteurs de l'enzyme de conversion (IEC)

Les inhibiteurs de l'enzyme de conversion (IEC) sont des médicaments antihypertenseurs qui bloquent la production de l'angiotensine II, une hormone produite par le rein à partir d'une protéine présente dans le sang. L’angiotensine II a un rôle important dans la régulation de la pression artérielle : elle augmente la pression artérielle et fatigue le cœur. Les IEC sont utilisés chez les patients hypertendus qui présentent également des troubles cardiaques. Certains IEC ont démontré leur efficacité en terme de réduction immédiate et à long terme des complications en cas d’infarctus du myocarde, en prévenant la progression des dépôts de graisse dans les artères coronaires.

La mise en place d’un traitement par IEC est faite progressivement, à doses croissantes. Les effets indésirables des IEC sont des vertiges (hypotension orthostatique), une insuffisance rénale, un excès de potassium dans le sang, des réactions allergiques (œdème de Quincke) et de la toux. Lorsqu’une toux sèche est observée lors du traitement, elle doit être signalée au médecin.

Les IEC listés ci-dessous sont ceux pour lesquels des essais cliniques ont montré une efficacité dans la prévention des complications cardiovasculaires et pour lesquels ces données ont été intégrées dans l’AMM (Autorisation de mise sur le marché) de ces médicaments.

Légende
Médicament générique

Les statines

Les statines sont des médicaments initialement destinés à lutter contre l’excès de cholestérol, mais qui actuellement sont également prescrits à fortes doses juste après un infarctus du myocarde. En effet, il a été démontré que certaines statines, indépendamment du taux de cholestérol dans le sang, permettent de diminuer le risque de récidive chez les patients ayant eu un infarctus du myocarde (prévention secondaire).

Des bilans sanguins doivent être pratiqués régulièrement pour vérifier l’efficacité du traitement et s’assurer de l’absence d’effet toxique.

Les effets indésirables sont le plus souvent bénins : troubles digestifs (constipation, nausées, flatulences, diarrhées, maux de ventre), maux de tête, fatigue, vertiges ou crampes. Des effets toxiques hépatiques et musculaires potentiellement graves sont possibles (voir encadré). Le risque d’atteinte musculaire est accru en cas d’utilisation à fortes doses et, pour la simvastatine et l’atorvastatine, cas d’association avec le jus de pamplemousse.

Douleurs musculaires : attention !
Si vous prenez un médicament de la famille des statines et que vous ressentez des crampes, des douleurs musculaires, une sensibilité ou une faiblesse musculaire inexpliquée (en particulier au niveau des bras ou des cuisses), signalez-le immédiatement à votre médecin. Exceptionnellement, ces problèmes peuvent être graves. Ils sont observés plus fréquemment chez les personnes de plus de 70 ans, celles qui souffrent d’alcoolisme, d’insuffisance rénale, ou d’hypothyroïdie.
Liste des médicaments mise à jour : Mardi 21 Mai 2019

Statines

Légende
Médicament générique

Les autres médicaments utilisés en post-infarctus

Le vérapamil

Le vérapamil appartient à la famille des inhibiteurs calciques. Habituellement prescrit dans le traitement de l'hypertension artérielle et de l'angine de poitrine, il peut être utilisé après un infarctus du myocarde lorsque les bêtabloquants sont contre-indiqués.

Liste des médicaments mise à jour : Mardi 21 Mai 2019

Inhibiteurs calciques

Légende
Médicament générique

Les inhibiteurs de l’angiotensine II

Les inhibiteurs de l’angiotensine II sont initialement des médicaments antihypertenseurs. Ils bloquent l’action de l'angiotensine II. Certains inhibiteurs de l’angiotensine II peuvent être utilisés en cas d’infarctus du myocarde récent, notamment en cas d’intolérance aux inhibiteurs de l’enzyme de conversion.

Légende
Médicament générique

L’éplérénone

L’éplérénone est un médicament diurétique qui est parfois prescrit, en complément des bêtabloquants, chez les personnes qui ont récemment eu un infarctus du myocarde. Les effets indésirables de l’éplérénone sont des vertiges (hypotension) et des étourdissements, une insuffisance rénale, un excès de potassium dans le sang, des diarrhées ou des nausées, et des réactions de la peau.

Légende
Médicament générique

Les acides omega-3

Un médicament contenant des acides gras omega-3 est indiqué en complément du traitement standard (bêtabloquant, antiagrégants plaquetaire, statine et IEC) pour prévenir les complications après un infarctus. Son intêret est mal établi.

Liste des médicaments mise à jour : Mardi 21 Mai 2019

Acides gras polyinsaturés

Légende
Médicament générique
Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance

Actualités

Hommage à Jean-Philippe, notre ami et notre collègue, qui nous a quittés bien trop tôt.

Poussière d’étoiles...

Les pharmaciens d'officine pourront proposer la vaccination contre la grippe à partir de la saison grippale 2019/2020, sous réserve de respecter les obligations réglementaires (illustration).

Vaccination contre la grippe par les pharmaciens : les dispositions réglementaires publiées au Journal...

Le calendrier vaccinal fixe les vaccinations applicables aux personnes résidant en France en fonction de leur âge et de leur profil de risque (illustration).

Nouvelle édition du calendrier vaccinal : quels changements pour 2019 ?