Qu’appelle-t-on facteurs de risque cardiovasculaire ?

Mis à jour : Vendredi 15 Novembre 2019
    Les experts ont identifié une série de facteurs qui favorisent le développement d'une maladie du cœur ou des vaisseaux. Ces facteurs sont pris en compte pour déterminer le taux souhaitable de cholestérol LDL.
  • L’âge : plus de 50 ans pour un homme ou plus de 60 ans pour une femme.
  • Les antécédents familiaux de maladie cardiaque précoce (infarctus) : le risque existe lorsque le père du patient a eu un accident cardiaque avant 55 ans (ou la mère avant 65 ans).
  • L’usage du tabac ou son arrêt depuis moins de trois ans.
  • Une hypertension artérielle, même traitée.
  • Un diabète de type 2.
  • Un taux sanguin de cholestérol HDL inférieur à 0,40 g/l (un taux supérieur à 0,60 g/l annule un facteur de risque).

On distingue également des patients dits « à haut risque cardiovasculaire » : ceux qui ont des antécédents personnels de maladie cardiovasculaire (infarctus, angine de poitrine, artérite, accident vasculaire cérébral), et ceux qui souffrent de diabète de type 2 avec atteinte des reins ou deux autres facteurs de risque cardiovasculaire.

Actualités

VIDAL vous souhaite un très bel été !

Très bel été à tous !

Vigilance et accompagnement, des éléments-clés en médecine gériatrique (illustration).

Patients âgés, COVID-19 et fortes chaleurs : des mesures spécifiques

Une étude menée par l'armée suisse montre que les mesures barrières semblent prévenir l'apparition de symptômes en cas d'infection (illustration).

COVID-19 : les mesures barrières préviennent-elles l’apparition de symptômes en cas d’infection ?