En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

Jambes lourdes

Mis à jour : Vendredi 26 Février 2016

Les jambes lourdes et enflées sont le plus souvent le signe d’un œdème. Diverses causes en sont à l’origine, les unes sérieuses, d’autres plus banales. Les femmes sont les plus touchées par les problèmes de jambes lourdes. Les œdèmes des jambes rendent la marche parfois difficile. Cependant, des gestes simples et des traitements peuvent aider à résoudre le problème.

Quels sont les symptômes des jambes lourdes ?

jambes lourdes

Le terme médical « œdème » définit l’infiltration des tissus par un liquide. La prise de poids constitue le premier symptôme d’un œdème. Pourtant, ce signe passe parfois inaperçu. À cette prise de poids est associé un gonflement des jambes, surtout le soir. La personne peut sentir ses jambes « lourdes » et avoir des difficultés à se chausser du fait de ses chevilles et ses pieds enflés. Si une seule jambe est atteinte, un problème veineux localisé (phlébite) est à envisager. Dans ce cas, l’œdème est accompagné d’une douleur située profondément et d’une sensation de chaleur au niveau de la jambe.

Actualités

Répartition départementale des cas signalés en 2017 (source : InVS).

Rougeole : 4 fois plus de cas qu'au premier quadrimestre 2016. Vers une vaccination ROR obligatoire ?

Le séquençage génétique de l’ADN fœtal peut être effectué à partir d’une simple prise de sang de la future mère (illustration).

Grossesse : la HAS recommande d’intégrer les tests ADN dans le dépistage de la trisomie 21

La SFAP publie des fiches repères pour aider à la mise en oeuvre, à la demande du patient et dans certaines conditions, d'une sédation profonde et continue en fin de vie (illustration).

Droit à une sédation profonde et continue en fin de vie : la SFAP publie 3 fiches repères