En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Les causes et la prévention des palpitations

Mis à jour : Vendredi 10 Février 2017

Quelles sont les causes des palpitations ?

Les palpitations peuvent avoir diverses origines et correspondre soit à une adaptation du cœur à une situation normale, soit à des battements anormaux du cœur.

La tachycardie passagère par exemple (accélération transitoire des battements cardiaques) peut s’observer lors d’un effort soudain ou d’un moment de stress ou d’anxiété. Elle peut également avoir pour origine un excès de substances excitantes (caféine, nicotine, drogues ou certains médicaments). Mais elle peut également être le symptôme d’une maladie cardiaque ou d’autres maladies comme, par exemple, l’hyperthyroïdie (un fonctionnement excessif de la thyroïde).

La sensation d’irrégularité du rythme cardiaque est un autre exemple. Elle est généralement due à ce que l’on appelle des extrasystoles (contractions prématurées du cœur suivies de pauses plus longues que la normale). Les extrasystoles sont un trouble cardiaques répandu, en général bénin, mais qui peut également être la manifestation d’une maladie du cœur plus sérieuse. Les extrasystoles sont assez fréquentes chez les femmes enceintes. En effet, pendant la grossesse, le volume de sang augmente et le cœur est plus sollicité. Le rythme cardiaque augmente et des palpitations sont parfois ressenties.

Les autres irrégularités du cœur peuvent être le symptôme de troubles du rythme graves, comme la fibrillation auriculaire par exemple.

Comment prévenir les palpitations ?

    On ne peut prévenir que les palpitations bénignes dues par exemple à certaines adaptations du cœur.
  • Evitez les excitants : alcool, café, chocolat, thé, boissons contenant de la caféine (certains sodas, par exemple), certains médicaments, drogues, etc.
  • Essayez de maintenir une activité physique régulière, en particulier si vous êtes sujet à des épisodes d’anxiété.
  • Essayez de vous arrêter de fumer. Le tabac est la source de risques cardiovasculaires graves mais il peut également favoriser la survenue de troubles du rythme cardiaque.

Actualités

Suppléments d'oméga-3 (illustration).

Prévention secondaire du risque cardiovasculaire : l’intérêt d’une supplémentation en Oméga-3 reste encore

Taux de consultations pour syndrome grippal pour 100 000 habitants en 2015-2016, 2016-2017 et 2017-2018 (provisoire).

Épidémie de grippe : ralentissement de la décrue, premiers enseignements français et européens

Agnès Buzyn au micro de France Inter le 14 février 2018 (capture d'écran).

Rougeole : la DGS et Agnès Buzyn appellent les Français non vaccinés "à faire un rattrapage"