Grossesse et thrombose veineuse

Mis à jour : Mardi 11 Juin 2019

La prise en charge du risque de thrombose veineuse chez la femme enceinte

femme enceinte chez son médecin

Les femmes enceintes présentent un risque plus élevé d’accidents liés à la thrombose veineuse : phlébite (inflammation d’une veine avec formation d’un caillot sanguin) ou embolie pulmonaire (petit caillot bloqué dans les poumons). Ce risque est augmenté s’il existe dans la famille des antécédents de phlébite ou d’embolie pulmonaire. En cas de douleur suspecte dans la jambe, il ne faut pas hésiter à consulter rapidement son médecin. Les anticoagulants oraux sont déconseillés pendant toute la grossesse ainsi que pendant la période d’allaitement. Le traitement de la thrombose pendant la grossesse consiste en des injections d’héparine.

Actualités

Un animal très recherché et très étudié (illustration).

La clé parfaite du pangolin, un voyage aux origines du SARS-CoV-2

Jusqu'au 31 mai 2020, NULOJIX peut être délivré en rétrocession aux patients ambulatoires dans les pharmacies à usage intérieur (illustration).

COVID-19 : possibilité de dispenser le bélatacept (NULOJIX) en rétrocession jusqu'au 31 mai 2020

Encore peu de publications décrites dans la littérature

Infection par SARS-CoV-2 : quid de l’atteinte rénale ?