Grossesse et thrombose veineuse

Mis à jour : Mardi 11 Juin 2019

La prise en charge du risque de thrombose veineuse chez la femme enceinte

femme enceinte chez son médecin

Les femmes enceintes présentent un risque plus élevé d’accidents liés à la thrombose veineuse : phlébite (inflammation d’une veine avec formation d’un caillot sanguin) ou embolie pulmonaire (petit caillot bloqué dans les poumons). Ce risque est augmenté s’il existe dans la famille des antécédents de phlébite ou d’embolie pulmonaire. En cas de douleur suspecte dans la jambe, il ne faut pas hésiter à consulter rapidement son médecin. Les anticoagulants oraux sont déconseillés pendant toute la grossesse ainsi que pendant la période d’allaitement. Le traitement de la thrombose pendant la grossesse consiste en des injections d’héparine.

Actualités

Entre 2006 et 2017, la prescription d'opioïdes forts a augmenté d'environ 150 % en France

Restriction de la durée de prescription de tramadol : retour sur les raisons de cette décision

 La couverture vaccinale contre l'infection à HPV est particulièrement faible en France (illustration).

Vaccin anti-HPV : état des lieux français et leçons danoises

Pas de problème majeur en France concernant les apports en fer et en folates, mais des actions de prévention ciblées cependant nécessaires (illustration).

Attention aux carences en fer et en folates : les messages de l’étude nationale Esteban