En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Le diagnostic des arythmies cardiaques

Mis à jour : Lundi 08 Février 2016

Le diagnostic des troubles du rythme cardiaque repose essentiellement sur des examens complémentaires à l'examen médical.

L'électrocardiogramme (ECG)

L’électrocardiogramme (ECG) est un tracé représentant l’activité électrique du cœur. Examen indolore, il est effectué en collant des électrodes sur diverses parties du corps (thorax, cheville, poignet). Ces électrodes sont reliées à une machine qui analyse les signaux électriques collectés par les électrodes et les transcrit sous forme de lignes. L’ECG peut enregistrer l’activité cardiaque au repos ou lors d’une épreuve d’effort (voir ci-dessous).

Le Holter

test Holter

Le Holter est un dispositif portable proche de l’ECG qui permet d’enregistrer l’activité cardiaque pendant 24 heures en continu. Lorsque le cardiologue soupçonne une arythmie, celle-ci ne se produit pas forcément pendant la consultation. Le Holter permet d’analyser l’activité électrique du cœur sur une journée complète, dans les conditions de vie habituelles du patient, ce qui rend plus probable la détection d’éventuelles irrégularités du rythme cardiaque.

L'épreuve d'effort

L’épreuve d’effort consiste à pédaler sur un vélo stationnaire tout en enregistrant un ECG et en mesurant la pression artérielle. La résistance opposée au pédalage augmente progressivement et le patient doit forcer de plus en plus. Cette épreuve permet de voir si l’effort entraîne des troubles du rythme cardiaque, un état de pré-infarctus ou une hypertension artérielle.

L'échocardiogramme

échocardiogramme

L’échocardiographie du cœur est un examen devenu très utile en cardiologie car il permet de visualiser le flux de sang dans les cavités du cœur et le comportement des oreillettes, des ventricules et des valves. Dans le cadre des troubles du rythme, cet examen est plutôt pratiqué pour dépister d’éventuels caillots qui auraient pu se former dans le cœur du fait de la mauvaise circulation du sang. Indolore, l’échocardiographie s’effectue en passant une sonde sur le thorax ou, dans certains cas, en passant une sonde très fine dans l’œsophage.

Actualités

Levée de l’interdiction de soins funéraires pour les personnes infectées par le VIH/Sida ou une hépatite

Les cas de gonorrhée multirésistante aux antibiotiques de référence augmentent à travers le monde

Augmentation rapide des cas de gonorrhées multirésistantes aux antibiotiques couramment utilisés

Simone Weil en 1979, à la présidence du Parlement européen à Strasbourg (illustration - Photo de Claude Truong-Ngoc / Wikimedia Commons - cc-by-sa-3.0),

Simone Veil avait initié le droit à la réduction des risques infectieux et oeuvré contre les ravages...