En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Les traitements des arythmies cardiaques

Mis à jour : Lundi 08 Février 2016

L’objectif du traitement des arythmies cardiaques est à la fois de soulager les éventuels symptômes et de prévenir une aggravation ou des complications vasculaires (comme les AVC).

Comment traite-t-on les arythmies cardiaques

Le traitement des troubles du rythme cardiaque met en œuvre diverses mesures :

  • traitement de la cause lorsque celle-ci est connue (par exemple, une hypertension artérielle ou un trouble de la thyroïde) ;
  • médicaments destinés à régulariser, voire à renforcer, le cœur ;
  • médicaments anticoagulants pour éviter la formation de caillots ;
  • éventuellement, pose d’un dispositif implantable (stimulateur ou défibrillateur automatique) ;
  • chirurgie correctrice.

Des mesures d’hygiène de vie (alimentation, exercice physique, sevrage tabagique) sont également nécessaires.

Les médicaments utilisés en cas d'arythmies cardiaques

Les médicaments destinés à traiter les troubles du rythme cardiaque (dits « médicaments antiarythmiques ») sont organisés en différentes classes selon leurs modes d’action :

  • les antiarythmiques dits stabilisants de membrane,
  • les bêta-bloquants (qui ralentissent et renforcent les contractions du cœur),
  • l'amiodarone (une substance iodée qui agit sur les troubles du rythme ventriculaire et supraventriculaire),
  • les inhibiteurs calciques.

L’efficacité de ces médicaments varie selon les patients et les causes des troubles du rythme observés. Ces médicaments sont parfois associés à d’autres médicaments pour le cœur, par exemple la digoxine (qui renforce et régularise). Certains de ces médicaments sont également utilisés pour réduire une fibrillation auriculaire ou ventriculaire (« cardioversion médicamenteuse »).

Parce que leur usage est délicat, les médicaments des troubles du rythme du cœur ne sont prescrits que lorsque ces troubles provoquent une gêne notable au quotidien, ou s’ils exposent à de graves conséquences.

Dans tous les cas, ces médicaments doivent être pris en respectant RIGOUREUSEMENT la prescription du médecin (doses et horaires de prise). De plus, ces médicaments peuvent interagir avec de nombreuses autres substances et la vigilance est indispensable : pas d’automédication sans consultation préalable et signalement systématique du traitement antiarythmique à tous les professionnels de santé consultés (médecins, dentistes, pharmaciens, kinésithérapeutes, etc.).

Légende
Médicament générique

Les médicaments anticoagulants

Lorsque le trouble du rythme expose à la stagnation du sang dans les cavités du cœur, le médecin peut décider de prescrire un traitement qui fluidifie le sang afin de prévenir la formation de caillots. Le choix du médicament anticoagulant est fait en fonction de la présence éventuelle de facteurs de risque d’accident thromboembolique : insuffisance cardiaque, hypertension artérielle, âge élevé, diabète ou antécédent d’accident vasculaire cérébral (AVC).

Le plus souvent, il prescrit des médicaments de la famille des antivitamines K (AVK) qui demandent des précautions particulières et des prises de sang régulières pour surveiller le risque de saignement. Dans certains cas particuliers, il peut prescrire des médicaments dits antithrombotiques (ceux prescrits contre les thrombophlébites) ou de l’aspirine.

Actualités

Les pharmaciens d'officine pourront proposer la vaccination contre la grippe à partir de la saison grippale 2019/2020, sous réserve de respecter les obligations réglementaires (illustration).

Vaccination contre la grippe par les pharmaciens : les dispositions réglementaires publiées au Journal...

Le calendrier vaccinal fixe les vaccinations applicables aux personnes résidant en France en fonction de leur âge et de leur profil de risque (illustration).

Nouvelle édition du calendrier vaccinal : quels changements pour 2019 ?

Les parents concernés par ce rappel doivent prendre contact avec leur pédiatre ou leur médecin pour se voir conseiller un lait de remplacement.

Rappel des produits de nutrition infantile MODILAC et PICOT AR : suspicion d'une contamination par salmonelle