En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

La phytothérapie dans le traitement de la fièvre

Mis à jour : Jeudi 19 Janvier 2017

Quelles plantes pour soulager la fièvre ?

phytothérapie

Les plantes proposées contre la fièvre sont essentiellement le saule blanc, la reine-des-prés, la petite centaurée et le sureau noir.

Le saule blanc et la reine-des-prés dans le traitement de la fièvre

Grâce à ses flavonoïdes et à ses composés salicylés (en particulier la salicine), l’écorce de saule blanc est traditionnellement utilisée pour faire tomber la fièvre. On la prend sous forme de gélules, d’extrait sec ou liquide. La reine-des-prés, ou spirée, qui contient des substances proches de celles du saule blanc, est parfois utilisée contre les fièvres modérées.

La petite centaurée dans le traitement de la fièvre

La petite centaurée contient également des flavonoïdes, des acides phénols et des xanthones, qui pourraient être à l’origine de son action contre la fièvre observée chez l’animal. Les fleurs séchées se prennent en infusion.

Le sureau noir dans le traitement de la fièvre

Les fleurs séchées de sureau noir sont parfois utilisées pour lutter contre la fièvre, en particulier quand elle est liée aux infections respiratoires bénignes (rhume, rhinopharyngite, etc.).

Existe-t-il des risques à soulager la fièvre avec des plantes ?

Attention, si la fièvre est associée à d’autres symptômes (douleurs urinaires, maux de tête, gêne respiratoire, raideur de la nuque, vomissements, malaise, douleurs dans la poitrine ou le ventre, par exemple), une consultation médicale rapide s’impose.

De plus, toute fièvre apparaissant après un séjour en zone tropicale justifie une consultation en urgence. Enfin, la persistance d'une fièvre modérée pendant plus de 48 heures doit également amener à consulter un médecin.

Les contre-indications de l’écorce de saule blanc correspondent essentiellement à celles de l’aspirine. Comme toutes les plantes amères, la petite centaurée n’est pas recommandée aux personnes souffrant d’ulcère de l’estomac ou du duodénum.

Actualités

Le calendrier vaccinal fixe les vaccinations applicables aux personnes résidant en France en fonction de leur âge et de leur profil de risque (illustration).

Nouvelle édition du calendrier vaccinal : quels changements pour 2019 ?

Les parents concernés par ce rappel doivent prendre contact avec leur pédiatre ou leur médecin pour se voir conseiller un lait de remplacement.

Rappel des produits de nutrition infantile MODILAC et PICOT AR : suspicion d'une contamination par salmonelle

Repérage de vésicules cutanées évocatrices d'un zona (illustration).

Zona : synthèse des bonnes pratiques sur les connaissances, la prévention et la prise en charge