En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

Les traitements des migraines

Mis à jour : Lundi 01 Février 2016

Comment soulager la migraine ?

Le traitement de la crise

Le traitement de la crise de migraine repose sur la prise d’antalgiques de niveau 1 : paracétamol ou aspirine seule ou associée à un antinauséeux. Les AINS peuvent également être utilisés. Ceux recommandés dans la migraine sont le diclofénac, l'ibuprofène, le kétoprofène et la naproxène. Certains médicaments à base d'AINS ont une indication spécifique dans la crise de migraine. Ils sont listés ci-dessous. Les antalgiques contenant un opiacé (codéine, tramadol) ou un dérivé de la morphine sont déconseillés en raison d'un risque d'abus.

Traitement de la crise : aspirine et antinauséeux

Légende
Médicament générique
Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance

Lorsque les crises de migraine sont intenses ou qu’elles ne sont pas soulagées par les antalgiques usuels tels que les AINS, le médecin peut prescrire un traitement spécifique : soit un médicament de la famille des triptans, soit un dérivé de l'ergot de seigle.
Les triptans (almotriptan, naratriptan, rizatriptan, zolmitriptan, etc.) sont de puissants vasoconstricteurs qui agissent principalement sur les vaisseaux crâniens. Ils sont actifs sur le mal de tête et les symptômes associés (nausées, vomissements, intolérance à la lumière et au bruit). Ils doivent être pris de façon précoce, lors de l'apparition du mal de tête. Les comprimés orodispersibles et le spray nasal sont à privilégier en cas de vomissements en début de crise.
Les dérivés de l'ergot de seigle (ergotamine, dihydroergotamine) sont généralement proposés lorsque les autres traitements (AINS, triptans) ne permettent pas de soulager les crises.

Liste des médicaments mise à jour : Jeudi 18 Mai 2017

Traitement de la crise : dérivés de l'ergot de seigle

Légende
Médicament générique

Le traitement de fond

    En fonction de la fréquence et de l’intensité des crises, le médecin peut être amené à prescrire un traitement de fond à prendre quotidiennement. Ce traitement vise à permettre de diminuer la fréquence ou l’intensité des crises de migraine, mais ne les fait pas disparaître totalement. Il comprend :
  • des bêtabloquants : cette famille de médicaments, essentiellement utilisée en cardiologie, s'est montrée efficace dans le traitement de fond de la migraine. Ces médicaments ont un intérêt particulier lorsque le stress est un facteur déclenchant de la migraine ;
  • un antidépresseur : l'amitriptyline (LAROXYL) est un antidépresseur utilisé dans le traitement des douleurs rebelles. Il peut être prescrit dans certains cas de migraine. Il est alors utilisé à des doses beaucoup plus faibles que dans le traitement de la dépression ;
  • des antiépileptiques : seul le topiramate (EPITOMAX et ses génériques) a une indication dans le traitement préventif des crises de migraine ;
  • des antimigraineux spécifiques : ces médicaments sont tous anciens et une réévaluation de leur rapport bénéfice/risque est en cours. Dans le cadre de cette réévaluation, l'antimigraineux VIDORA (indoramine) a été retiré du marché en juin 2013. Il a été à l'origine, dans de rares cas, d'effets indésirables cardiaques et neuropsychiatriques graves. Les autorités de santé françaises ont jugé son rapport bénéfice/risque défavorable et ont décidé de son arrêt de commercialisation (voir actualités).

Les traitements de fond de la migraine contenant des dérivés de l’ergot de seigle ne sont plus disponibles en France.

Les médicaments contenant de la dihydroergotamine (IKARAN, SEGLOR et génériques) ont été retirés du marché en novembre 2013. En effet, la démonstration de leur efficacité était mal établie alors que des effets indésirables graves ont été rapportés. Dès septembre 2013, l'agence française du médicament (ANSM) recommandait aux médecins de ne plus prescrire ces médicaments (voir actualités). Les traitements de la crise de migraine contenant de la dihydroergotamine ne sont pas concernés par ce retrait.

Le méthysergide (DESERNIL) n’est plus commercialisé depuis juillet 2015. Son efficacité dans le traitement de fond de la migraine était faible et des problèmes de tolérance ont été observés (risque d'atteinte pulmonaire ou cardiaque). Il n’était plus remboursé par l'Assurance maladie depuis le 15 octobre 2012.

Liste des médicaments mise à jour : Jeudi 18 Mai 2017

Traitement de fond : antimigraineux divers

Légende
Médicament générique

Enfin, il existe également des médicaments à base d’oligoéléments et des complexes homéopathiques qui peuvent être utilisés en complément.

Liste des médicaments mise à jour : Jeudi 18 Mai 2017

Homéopathie

Oligoéléments

Légende
Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance

Actualités

Répartition départementale des cas signalés en 2017 (source : InVS).

Rougeole : 4 fois plus de cas qu'au premier quadrimestre 2016. Vers une vaccination ROR obligatoire ?

Le séquençage génétique de l’ADN fœtal peut être effectué à partir d’une simple prise de sang de la future mère (illustration).

Grossesse : la HAS recommande d’intégrer les tests ADN dans le dépistage de la trisomie 21

La SFAP publie des fiches repères pour aider à la mise en oeuvre, à la demande du patient et dans certaines conditions, d'une sédation profonde et continue en fin de vie (illustration).

Droit à une sédation profonde et continue en fin de vie : la SFAP publie 3 fiches repères