Comment réagir en cas de ballonnements ?

Mis à jour : Jeudi 12 Décembre 2019

Comment prévenir les ballonnements ?

  • Mangez lentement et calmement, mâchez bien afin d’éviter d’avaler trop d’air.
  • Si vous avez tendance à souffrir de ballonnements et de flatulences, limitez l’absorption d’aliments tels que les oignons, le chou et la choucroute, les haricots, les lentilles, les radis, le raifort, les poireaux, les fruits à noyau (par exemple les abricots), le son et les édulcorants artificiels. Essayez de déterminer les produits qui génèrent chez vous le plus de flatulences, pour les éliminer systématiquement ou restreindre leur proportion.
  • Evitez les boissons gazeuses qui libèrent du gaz dans le tube digestif et contribuent à la sensation de ballonnements, ainsi que les chewing-gums.
  • Certaines plantes sont traditionnellement utilisées dans le traitement de problèmes digestifs avec ballonnement et flatulences : fenouil, anis vert, aneth, carvi, coriandre, cumin.
Conduite à tenir en cas de ballonnements
  Si des ballonnements se déclarent subitement avec des maux de ventre et si aller à la selle ou émettre des gaz devient impossible.
  Si les flatulences sont accompagnées de vomissements ou de malaises, d'un mal au ventre persistant ou de constipation depuis plusieurs jours.
  Si les flatulences s'accompagnent de diarrhée avec fièvre et frissons.
  Si les flatulences s'accompagnent de sang dans les selles.
  Si les flatulences sont habituelles et que vous avez déjà consulté à ce sujet.
Légende
Consultez un médecin dans la journée.
Il est possible de s’automédiquer.

Que fait le médecin en cas de ballonnements ?

Il essaie de déterminer la cause des ballonnements et des flatulences et recherche les signes d’une affection à caractère d’urgence, comme une occlusion intestinale ou une infection digestive. Si nécessaire, il prescrit des examens complémentaires.

Actualités

Une allergie à bien confirmer (illustration).

L’allergie à la pénicilline : plus de peur que de mal ?

Le Ministère des Solidarités et de la Santé a annoncé qu’il permettra la dispensation en ville du midazolam injectable

Accompagnement de la fin de vie au domicile : le midazolam injectable dispensé en ville d’ici juin 2020

Cancer bronchique : du dépistage aux signes cliniques d'alerte (illustration).

Cancer du poumon : premiers symptômes et dépistage par scanner à faible dose