En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Les causes des brûlures d’estomac

Mis à jour : Vendredi 30 Novembre 2012

Quelles sont les causes des brûlures d’estomac ?

Lorsqu’il rejoint l’estomac, l’œsophage traverse le diaphragme , un grand muscle en forme de dôme qui sépare les organes de l’abdomen de ceux de la cage thoracique. Le diaphragme forme à cet endroit une sorte de cravate qui, accompagnée d’un muscle en forme d’anneau, le cardia, empêche le contenu de l’estomac de refluer vers l’œsophage. Lorsque ce mécanisme ne fonctionne plus normalement, les sucs gastriques remontent depuis l’estomac vers l’œsophage, irritant la paroi de ce dernier.

    Il existe plusieurs causes de brûlures d’estomac, parmi lesquelles :
  • une perte d’efficacité des attaches du diaphragme qui enserrent le bas de l’œsophage, entraînant une remontée d’une partie de l’estomac dans la cage thoracique (hernie diaphragmatique ou hernie hiatale) ;
  • une surproduction de sucs acides de l’estomac ;
  • une augmentation de la pression exercée sur l’estomac (imputable, par exemple, à un excès de poids ou à une grossesse) ;
  • des repas irréguliers, trop gras ou trop copieux ;
  • certains aliments (épices, aliments acides, boissons alcoolisées, café, etc.) ;
  • la prise de certains médicaments, en particulier ceux destinés à lutter contre les inflammations ;
  • l’usage du tabac ;
  •  le stress.

Souvent aucune cause n’est décelable, en particulier quand les brûlures d’estomac sont occasionnelles.

Actualités

Suppléments d'oméga-3 (illustration).

Prévention secondaire du risque cardiovasculaire : l’intérêt d’une supplémentation en Oméga-3 reste encore

Taux de consultations pour syndrome grippal pour 100 000 habitants en 2015-2016, 2016-2017 et 2017-2018 (provisoire).

Épidémie de grippe : ralentissement de la décrue, premiers enseignements français et européens

Agnès Buzyn au micro de France Inter le 14 février 2018 (capture d'écran).

Rougeole : la DGS et Agnès Buzyn appellent les Français non vaccinés "à faire un rattrapage"