Comment prévenir les brûlures d’estomac

Mis à jour : Lundi 02 Mars 2020

Quelques mesures hygiénodiététiques simples vous permettront de diminuer la fréquence des brûlures d’estomac.

Sélectionnez vos aliments

Certains produits ont tendance à favoriser ces troubles : les agrumes, la choucroute, les tomates, les plats épicés, les aliments conservés dans le vinaigre, le miel et les confitures, le chocolat, le café et les colas, le thé, la bière, les boissons alcoolisées, etc. Ces aliments diffèrent selon les individus. A chacun d’identifier les aliments qui lui portent préjudice.

Mangez lentement et fractionnez vos repas

Essayez de prendre plusieurs repas légers et évitez de trop manger le soir.

Buvez au bon moment.

Evitez de trop boire pendant les repas, pour ne pas augmenter le volume contenu dans l’estomac.

Attendez avant de vous allonger

Après un repas, mieux vaut laisser s’écouler deux à trois heures avant de se coucher.

Surélevez la tête de votre lit

Remontez la tête de votre lit de 10 à 15 cm (sauf si vous avez des problèmes d’insuffisance veineuse, comme des varices par exemple) au moyen de cales ou de briques placées sous ses pieds.

Arrêtez de fumer

Si vous fumez, essayez d’arrêtez. Le tabagisme favorise les reflux acides.

Portez des vêtements larges

Les ceintures ou les pantalons serrés compriment le bas du ventre et favorisent le reflux.

Détendez-vous

Le stress contracte vos muscles, y compris ceux de votre estomac. Essayez diverses méthodes de relaxation pour relâcher votre tension nerveuse.

Perdez du poids

Si vous souffrez d’excès de poids, la perte de quelques kilos peut suffire à soulager les brûlures, en diminuant la pression exercée par votre surpoids sur l’estomac.

Faites attention aux anti-inflammatoires

Si vous prenez un médicament contre les inflammations, assurez-vous de le prendre au milieu d’un repas.

Actualités

Le manque de liens sociaux, une situation particulièrement délétère (illustration).

De l’isolement social à la solitude : une question neurobiologique ?

L'édition 2020 du MédicoSport-Santé est disponible sur VIDAL.fr

Prescription de l’activité physique et sportive : l’édition 2020 du MédicoSport-Santé est en ligne

La pathologie neurologique au cours de la COVID-19 de mieux en mieux connue (illustration).

Atteintes neurologiques liées au SARS-CoV-2 : fréquentes et variées