En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

Constipation de l’adulte

Mis à jour : Vendredi 20 Janvier 2017

La constipation se définit comme une difficulté à évacuer les selles. Souvent bénigne, elle peut se compliquer lorsque les matières fécales s’accumulent dans le côlon et le rectum. Une bonne hygiène de vie suffit généralement à résoudre cet inconvénient gênant.

Quels sont les symptômes de la constipation ?

constipation mal de ventre

On considère qu’il y a constipation lorsque la fréquence des selles est inférieure à trois par semaine. Mais ce n’est pas une règle absolue ; certaines personnes vont à la selle seulement deux fois par semaine et se sentent parfaitement à l’aise. C’est pourquoi on ne parle de constipation nécessitant un traitement que si celle-ci entraîne une sensation désagréable de lourdeur, des crampes dans le ventre, des ballonnements, ou des douleurs à la défécation.

En effet, lors de ces épisodes, les selles sont souvent dures, sèches et difficiles à évacuer. La constipation provoque parfois l’émission périodique de glaires liquides, peu abondantes, appelées fausses diarrhées. L’eau des selles et les sécrétions intestinales sont évacuées sous forme liquide au lieu d’être absorbées par le côlon. S’il y a présence d’hémorroïdes, les selles sèches peuvent les faire saigner. La présence de sang dans les selles doit être considérée comme un signe d’alerte.

La constipation est-elle fréquente ?

Dans les pays occidentaux, le nombre de personnes souffrant de constipation chronique est estimé entre 3 et 5 % de la population adulte. La constipation occasionnelle est encore plus fréquente.

Les personnes de plus de 55 ans auraient 5 fois plus de risque de souffrir de constipation que les adultes plus jeunes.

Quelles sont les complications éventuelles de la constipation ?

Quoique désagréable, la constipation est généralement anodine. Cependant, les difficultés pour aller à la selle peuvent entraîner des crises d’hémorroïdes. Chez les personnes d’un certain âge, une constipation chronique peut faire redouter une occlusion intestinale.

Actualités

Répartition départementale des cas signalés en 2017 (source : InVS).

Rougeole : 4 fois plus de cas qu'au premier quadrimestre 2016. Vers une vaccination ROR obligatoire ?

Le séquençage génétique de l’ADN fœtal peut être effectué à partir d’une simple prise de sang de la future mère (illustration).

Grossesse : la HAS recommande d’intégrer les tests ADN dans le dépistage de la trisomie 21

La SFAP publie des fiches repères pour aider à la mise en oeuvre, à la demande du patient et dans certaines conditions, d'une sédation profonde et continue en fin de vie (illustration).

Droit à une sédation profonde et continue en fin de vie : la SFAP publie 3 fiches repères