En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Constipation et grossesse

Mis à jour : Vendredi 20 Janvier 2017

Problème courant, on estime que la constipation touche une femme enceinte sur deux, en particulier celles qui souffraient déjà de ce problème avant la grossesse. Des solutions existent pour prévenir la constipation et faciliter le transit, même lorsqu'on est enceinte.

Pourquoi la constipation est-elle plus fréquente pendant la grossesse ?

femme enceinte constipée

Les hormones de la grossesse, et en particulier la progestérone, ont un effet relaxant sur les fibres de l’utérus et de l’intestin (les « fibres musculaires lisses »). Cet effet permet de réduire le risque de contraction de l’utérus (et donc de fausse couche), mais il provoque un ralentissement du transit qui est à l’origine de ballonnements et de la constipation.

De plus, au cours du troisième trimestre, la réduction de l’activité physique contribue également à la constipation, ainsi que la pression qu’exerce l’utérus sur les intestins.

Enfin, les suppléments de fer, parfois prescrits pou prévenir la carence en fer chez la femme enceinte, ont tendance à provoquer un ralentissement du transit intestinal.

Comment se traduit la constipation pendant la grossesse ?

Pendant la grossesse, la constipation peut provoquer des douleurs du ventre qui inquiètent la femme enceinte. Si vous souffrez de maux de ventre, consultez avant de décider qu’il s’agit d’une constipation.

On considère qu’il y a constipation lorsque la fréquence des selles est inférieure à trois par semaine. Mais ce n’est pas une règle absolue ; certaines personnes vont à la selle seulement deux fois par semaine et se sentent parfaitement à l’aise. C’est pourquoi on ne parle de constipation nécessitant un traitement que si celle-ci entraîne une sensation désagréable de lourdeur, des crampes dans le ventre, des ballonnements, ou des douleurs à la défécation, voire des hémorroïdes.

Comment prévenir la constipation pendant la grossesse ?

Pendant la grossesse, quelques mesures simples peuvent prévenir la constipation.

  • Pensez à vous hydrater suffisamment : la déshydratation favorise la constipation, l’eau des selles étant absorbée en trop grande quantité par le gros intestin. Les selles deviennent sèches et dures ce qui nuit au transit. Buvez au moins deux litres par jour d’eau ou de jus de fruits frais coupés d’eau.
  • Consommez suffisamment d’aliments riches en fibres (légumes, fruits, féculents complets). Pensez aux cinq fruits et légumes par jour ! Attention, l’ajout de son de céréales dans les aliments peut provoquer des symptômes de colite douloureux. De plus, le son peut contribuer à la déminéralisation de la femme enceinte. Préférez les féculents complets.
  • Jusqu’à l’accouchement, veillez à maintenir une activité physique régulière compatible avec la grossesse. Demandez conseil à votre médecin.

Comment soulager la constipation pendant la grossesse ?

Lors de constipation, la première mesure à prendre est de s’hydrater régulièrement, de manger plus de fruits et de légumes, et de bouger davantage (par exemple, en marchant ou en nageant).

Pendant la grossesse, les médicaments laxatifs ne doivent jamais être utilisés sans avis médical. Les laxatifs les plus sûrs sont ceux dits « de lest » (qui augmentent le volume et l’hydratation des selles) et ceux dits « osmotiques » (qui augmentent la concentration en eau des selles).

Les laxatifs stimulants, sous forme de médicaments ou sous forme de plantes (par exemple, l’aloès, la bourdaine ou le séné), doivent impérativement être évités car ils peuvent déclencher des contractions de l’utérus, voire une fausse couche.

Les laxatifs lubrifiants, comme l’huile de paraffine, ne doivent être utilisés que de manière ponctuelle car leur utilisation prolongée peut réduire l’absorption de certaines vitamines par l’intestin.

Actualités

Le dixième Prix Paroles de Patients récompense "Le Perroquet", une œuvre bouleversante et magnifique

La dispensation d'antibiotiques à l'unité diminue le volume vendu et semble améliorer l'observance

Expérimentation de la dispensation à l’unité des antibiotiques : résultats d'une étude de l'Inserm

Représentation en 3D de virus de la grippe (illustration).

Vaccination contre la grippe 2017-2018 : en pratique