Le traitement de la diarrhée chez l’adulte

Mis à jour : Jeudi 14 Mai 2020
Image sponsoring article

L’objectif du traitement est de réduire le volume et la fréquence des selles et de prévenir et traiter la déshydratation.

Quels sont les traitements de la diarrhée chez l’adulte ?

Le traitement de la diarrhée de l’adulte vise à réduire l'intensité de la diarrhée et à prévenir la déshydratation. Les repas doivent être plus légers et plus fréquents, à base de riz, de pâtes, de carottes cuites, et de bananes. Des boissons contenant des sucres et du sel sont indispensables. Chez les personnes âgées ou fragiles, les sachets de réhydratation orale permettent de prévenir la déshydratation. L'utilisation des médicaments antidiarrhéiques ne doit pas être systématique.

La réhydratation et les mesures diététiques sont à privilégier

La première mesure à prendre en cas de diarrhée aiguë sans signe de gravité est d’assurer une bonne hydratation, notamment avec des boissons contenant de sucre et de sel pour compenser les pertes en eau et en sel (eau, sodas, bouillon de légumes).

Les solutions de réhydratation orale peuvent être nécessaires pour éviter la complication la plus fréquente de la diarrhée : la déshydratation. Celles que l’on trouve en pharmacie sont plus adaptées à l'enfant, mais peuvent être utilisées par les adultes, notamment les personnes âgées.

L’alimentation doit être poursuivie et adaptée, en évitant les fruits et légumes verts, les plats épicés, les plats ou boissons glacés. Les laitages sont souvent déconseillés en raison d’une possible intolérance au lactose.

Pas de traitement antibiotique dans la majorité des cas

En France, la majorité des diarrhées sont d’origine virale et ne nécessitent pas de traitement antibiotique.

Parfois, le médecin prescrit un traitement antibiotique en cas d’infection bactérienne. Le choix de l’antibiotique dépend du germe identifié dans l’examen des selles. Un traitement antiparasitaire est prescrit en cas de diarrhée due à un parasite intestinal.

Les différents types d’antidiarrhéiques

Les antidiarrhéiques peuvent atténuer et écourter un épisode de diarrhée sans gravité. Il en existe plusieurs catégories ; les antisécrétoires et les ralentisseurs du transit (racécadotril et lopéramide) sont à privilégiés. L'utilisation des antidiarrhéiques ne doit pas être systématique. Elle est fonction de l’intensité de la diarrhée et/ou des maladies associées. Elle ne dispense pas des mesures diététiques et de la réhydratation.
Le traitement médicamenteux peut également inclure des médicaments antispasmodiques pour calmer les douleurs abdominales.

Les ralentisseurs du transit intestinal

Le lopéramide est un ralentisseur du transit intestinal. Il permet de combattre la diarrhée en réduisant les contractions de l’intestin. Il est déconseillé si la diarrhée s’accompagne de fièvre, de douleurs abdominales ou de sang dans les selles. Il devrait être réservé aux situations « de crise » (avion ou bus à prendre, réunions importantes, examen, etc.) car il peut entraîner des constipations secondaires parfois plus gênantes que la diarrhée elle-même voire, dans certains cas rares, des complications graves. Certaines présentations contenant un nombre réduit de gélules sont destinées à l’automédication. Respectez la posologie recommandée par votre pharmacien, et ne poursuivez pas le traitement pendant plus de deux jours sans avis médical.

Légende
Médicament générique
Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance

Les antisécrétoires intestinaux

Le racécadotril est un antisécrétoire intestinal. Il diminue l’hypersécrétion d’eau et d’électrolytes dans l’intestin. Il a une efficacité prouvée et un intérêt dans le cas de diarrhées très liquides. Le racécadotril est déconseillé chez les patients traités par un antihypertenseur de la famille des inhibiteurs de l’enzyme de conversion, car leur association augmente le risque d’œdème de Quincke.

Liste des médicaments mise à jour : Jeudi 14 Mai 2020

Antidiarrhéiques : antisécrétoires intestinaux

Légende
Médicament générique
Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance

Les pansements digestifs

La diosmectite est un pansement digestif contenant de l'argile. Elle tapisse la muqueuse intestinale et adsorbe les gaz. Elle est indiquée dans le traitement d’appoint des diarrhées aiguës et chroniques de l’adulte. Elle ne réduit pas le risque de déshydratation.

Liste des médicaments mise à jour : Jeudi 14 Mai 2020

Antidiarrhéiques : argile

Légende
Médicament générique
Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance

Les antidiarrhéiques d’origine microbienne

Les antidiarrhéiques dits d’origine microbienne contiennent des probiotiques qui visent à restaurer la flore intestinale. Leur efficacité n’et pas clairement démontrée. Ils peuvent constituer un traitement d’appoint des diarrhées aiguës.

Liste des médicaments mise à jour : Jeudi 14 Mai 2020

Antidiarrhéiques : substances d'origine microbienne

Charbon + autre substance

Légende
Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance

Les autres antidiarrhéiques

Certains médicaments à base de plantes, ainsi que des médicaments homéopathiques, sont également proposés en cas de diarrhée.

Liste des médicaments mise à jour : Jeudi 14 Mai 2020

Autres antidiarrhéiques

Homéopathie

Légende
Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance

Les antiseptiques intestinaux

Le nifuroxazide est un antiseptique intestinal sans effet sur les virus et les parasites. En l’absence de la démonstration réelle de son efficacité (la majorité des diarrhées sont d’origine virale en France) et de possibles effets indésirables graves (réaction allergique, photosensibilité), l'ANSM a décidé en juillet 2019 de restreindre son utilisation aux adultes avec une prescription médicale (Voir ERCEFURYL et génériques (nifuroxazide) : désormais contre-indiqués en pédiatrie et délivrés uniquement sur ordonnance, 07/2019). Depuis Avril 2020, tous les antidiarrhéiques contenant du nifuroxazide sont en arrêt de commercialisation en France.

Actualités

Traquer le SARS-CoV-2 dans les stations d'épuration (illustration).

Lire dans les eaux usées : une autre arme contre la COVID-19

Représentation en 3D de papillomavirus humains (illustration).

Cancer du col de l'utérus : le test HPV recommandé pour le dépistage chez les femmes de 30 ans et plus

Des études de séroprévalence en cours dans la COVID-19 (illustration).

Tests sérologiques de la COVID-19 : une interprétation qui n'est pas si simple