En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Hépatite B

Mis à jour : Mardi 03 Mars 2015

L'hépatite B est une maladie du foie causée par un virus qui se transmet essentiellement par relations sexuelles ou par contact avec du sang infecté. Cette infection est bénigne dans la plupart des cas. Mais chez environ 10 % des personnes infectées, l'hépatite B devient une infection chronique qui peut provoquer des troubles graves (cirrhose ou cancer du foie). Un vaccin permet de prévenir cette infection.

L'hépatite B est-elle une maladie fréquente ?

le foie

Dans le monde, on estime à deux milliards le nombre de personnes qui ont été infectées par le virus de l’hépatite B, soit une personne sur trois ! L’hépatite B est la plus fréquente des hépatites virales. Actuellement, environ 350 millions de personnes souffrent d’une hépatite B chronique, et l’on estime que les complications cancéreuses de cette maladie provoquent un million de décès chaque année, faisant de l’hépatite B la deuxième cause de mortalité par cancer après le tabac.

En France, ce sont plus de trois millions de personnes qui ont été en contact avec le virus, et l’on constate environ 5 000 nouvelles contaminations par an alors qu’il existe depuis 1982 un vaccin sûr et efficace. On estime que 280 à 300 000 Français sont atteints d’hépatite B chronique, mais près de la moitié d’entre eux l’ignorent. Les personnes les plus fréquemment touchées par l’hépatite B sont les migrants provenant de pays où cette maladie est fréquente, les usagers de drogue, les personnes séropositives pour le VIH/sida et les personnes qui ont de nombreux rapports sexuels non protégés dans leur vie.

Une hépatite, qu’est-ce que c’est ?
Les hépatites sont une inflammation du foie. Elles sont le plus souvent d’origine virale, mais elles peuvent également être causées par l’alcool, un médicament, une plante ou un produit chimique. Les différentes hépatites d’origine virale sont distinguées par une lettre de l’alphabet, en fonction du virus responsable : A, B, C, D et E. Selon leur mode de contamination, on peut les classer en trois types :
  • les hépatites virales d’origine alimentaire : A et E ;
  • les hépatites virales sexuellement transmissibles : B et D ;
  • les hépatites virales transmises par le sang : B et C.

Chaque année, en France, 5 500 décès sont dus aux complications d’une hépatite virale (dont entre 800 et 1 000 cancers du foie).

Actualités

Steve McQueen, atteint d'un mésothéliome pleural incurable, a reçu quelques mois avant son décès de grandes quantités de laétrile (substance extraite des amandes des noyaux d'abricot), sans succès (photo : Steve McQueen et Neile Adams en 1960)

Les amandes de noyaux d’abricots ne sont pas anti-cancer et peuvent être toxiques

De nouvelles recommandations de traitement contre l'infection sexuellement transmissible à Mycoplasma genitalium (illustration).

Infection à Mycoplasma genitalium : nouvelles recommandations face à une antibiorésistance croissante

La prise récente d'opiacés par les personnes âgées est associée à une augmentation du risque de chute et de mortalité toutes causes (illustration).

Opiacés chez les personnes âgées : le surrisque de chute est-il significatif ? Quel impact sur la mortalité