En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Vivre avec une hépatite B chronique

Mis à jour : Vendredi 31 Août 2018

Les mesures hygiénodiététiques

Le foie est fragilisé chez les personnes qui souffrent d’hépatite B chronique (mais également à celles qui souffrent d’hépatite B aiguë), quelques mesures simples sont conseillées :

  • Ne consommez pas d’alcool.
  • Demandez l’avis de votre médecin sur les médicaments que vous pouvez prendre. De nombreux médicaments courants peuvent fatiguer le foie.
  • Essayez de cesser de fumer.
  • Faites attention à votre alimentation : le surpoids et l’obésité favorisent l’apparition d’une cirrhose du foie.

Les autres mesures

  • Éliminez tout risque de contamination de votre entourage, et incitez vos proches à se faire dépister et vacciner.
  • Si vous devez voyager dans un pays tropical, faites-vous vacciner contre l’hépatite A qui pourrait aggraver votre hépatite B.
  • Demandez, si besoin, un soutien psychologique pour faire face aux contraintes de la maladie, et à ses répercussions possibles sur votre vie sociale, amoureuse et familiale.
  • N’hésitez pas à contacter une association de patients, qui pourra vous aider par l’écoute et par l’échange d’expériences et d’informations avec d’autres personnes concernées par cette maladie.

Actualités

Prise en charge des personnes vivant avec le VIH : la HAS publie un guide à destination des médecins généralistes.

Prise en charge des personnes vivant avec le VIH : un guide de la HAS pour les médecins généralistes

La campagne #MeToo, lancée en octobre 2017 suite à l'affaire Weinstein, vise à sensibiliser la société sur la fréquence et l'impact dévastateur du harcèlement et des agressions sexuelles.

Harcèlement sexuel et agressions sexuelles des femmes : étude des risques santé à long terme

Examen clinique de la glande thyroïde (illustration).

Hypothyroïdie fruste sans facteur de risque : 21 essais randomisés confirment l’inutilité d’un traitement