Listériose

Mis à jour : Mardi 18 Novembre 2014

La listériose est une infection due à une bactérie fréquente dans l’environnement et présente dans certains aliments. Chez la femme enceinte, cette infection est grave car elle peut affecter le développement du fœtus, voire entraîner son décès pendant la grossesse ou peu après la naissance. La prévention de cette infection repose sur des mesures d’hygiène strictes.

La listériose, qu'est-ce que c'est ?

Listeria monocytogenes

La listériose est une infection due à une bactérie, Listeria monocytogenes, largement répandue dans le sol, l’eau des rivières et les lacs, les excréments des animaux domestiques, les végétaux en décomposition, etc. Cette bactérie présente la particularité de pouvoir se multiplier à basse température (jusqu’à 4°C) et de persister longtemps sur des surfaces ou des instruments souillés.

Chez l’homme en bonne santé, cette infection est le plus souvent bénigne et se traduit par une simple gastro-entérite. En revanche, elle peut avoir des conséquences graves chez les femmes enceintes, les nouveau-nés, les personnes âgées de plus de 80 ans, ainsi que les personnes dont le système immunitaire est affaibli par une maladie chronique ou par un traitement médicamenteux.

Lorsque la contamination par Listeria a lieu pendant la grossesse, l’infection peut entraîner un avortement spontané ou des troubles graves chez le nouveau-né après la naissance.

Comment est-on contaminé par Listeria ?

Dans 99 % des cas, la contamination par Listeria se fait par voie alimentaire en ingérant des aliments contaminés. La liste des aliments pouvant transmettre Listeria est vaste. Même si les charcuteries et les fromages au lait cru sont souvent impliqués, des cas de contamination à partir de légumes ou de fruits ont été observés.

La contamination par Listeria peut également se faire en portant les doigts à la bouche lorsqu’on vient de manipuler des aliments contaminés, ou par les ustensiles de cuisine ayant servi à préparer ces aliments. L’hygiène est donc essentielle à la prévention de la listériose.

En cas de listériose pendant la grossesse, il peut y avoir transmission de la bactérie au fœtus à travers le placenta ou par contact avec les voies génitales pendant l’accouchement.

La listériose est-elle une maladie fréquente ?

De très nombreuses personnes ingèrent de petites quantités de Listeria sans avoir de symptômes. La listériose aiguë reste rare : environ 300 cas en France chaque année. Dans le contexte de la grossesse, on estime que la listériose concerne environ cinq cas pour cent mille naissances.

Il existe une forme épidémique de listériose qui est plus rare : en France, la dernière épidémie de listériose de ce type date de 2003. La listériose est une maladie à déclaration obligatoire. Le médecin doit informer les autorités sanitaires lorsqu’il diagnostique une listériose.


Quels sont les symptômes de la listériose ?

Chez une personne âgée ou immunodéprimée, l’infection par Listeria, peut entraîner des nausées et des vomissements, de la diarrhée ou de la constipation, les maux de tête, de la fièvre, voire une méningite ou une septicémie. Ces manifestations apparaissent entre deux et trente jours après la consommation de l’aliment contaminé, parfois jusqu’à 70 jours plus tard. Une hospitalisation est nécessaire dans plus de 90 % des cas et le décès survient chez 25 à 30 % des personnes infectées. La listériose est une maladie rare mais dont les conséquences peuvent être graves.

Chez la femme enceinte, les symptômes de la listériose sont généralement peu caractéristiques et évoquent une grippe : fièvre, maux de tête, douleurs musculaires. L’’infection par Listeria est sans conséquence pour la mère, mais grave pour le fœtus : décès in utero dans 25 à 30 % des cas, accouchement prématuré, méningite ou septicémie à la naissance avec détresse respiratoire. Ces symptômes sont également observés chez le nouveau-né qui décède dans 20 % des cas. Pour ces raisons, les mesures de prévention sont essentielles et toute fièvre inexpliquée chez une femme enceinte justifie une consultation médicale en urgence.

Quelles sont les complications de la listériose ?

Chez les adultes âgés ou immunodéprimés, des séquelles neurologiques peuvent persister après une listériose. Les enfants nés d’une mère contaminée par Listeria pendant la grossesse sont suivis jusqu’à l’adolescence. Parfois, des séquelles neurologiques sont observées, ainsi qu’un retard mental.


Comment prévient-on la listériose pendant la grossesse ?

femme enceinte prépare à manger

La prévention de la listériose pendant la grossesse est essentielle. Elle consiste à éviter certains aliments et à respecter des mesures d’hygiène concernant la préparation et la conservation des aliments.

  • Se laver les mains après avoir manipulé des aliments crus.
  • Maintenir son réfrigérateur à une température ne dépassant pas 4°C.
  • Laver son réfrigérateur toutes les deux semaines avec un produit javellisé, ainsi que les couteaux, les planches à découper et autres ustensiles de cuisine.
  • Ne pas entreposer d’aliments sans emballage directement sur les tablettes du réfrigérateur.
  • Ne pas conserver les produits cuits et les produits crus dans les mêmes emballages.
  • Laver abondamment les légumes, y compris les salades prêtes à l’emploi et les herbes aromatiques.
  • Ne pas conserver les restes de plats préparés plus de trois jours et, lorsqu’ils sont réchauffés, veiller à ce que leur température à cœur soit supérieure à 70°C.
  • Respecter les dates limites de conservation pour les aliments conditionnés, et consommer les produits à la coupe le plus vite possible.
  • Ne manger que de la viande et du poisson bien cuits, préférablement mijotés plutôt que grillés. Attention aux viandes et poissons séchés, fumés ou marinés : assurez-vous qu’ils ont d’abord été bien cuits.
  • Éviter les aliments qui ont un risque plus élevé de contenir des Listeria :
    • les fromages au lait cru, en particulier ceux à pâte molle, et les produits laitiers au lait cru en général ;
    • le fromage vendu râpé ;
    • les croûtes de fromage ;
    • les coquillages crus ;
    • le tarama et le surimi ;
    • les graines germées crues ;
    • les produits de charcuterie cuits ou crus (jambon cuit ou cru, produits en gelée, foie gras, pâté, rillettes, etc.).

Que fait-on lorsqu'une femme enceinte attrape la listériose ?

Lorsqu’une prise de sang ou une amniocentèse confirme une listériose chez une femme enceinte, un traitement antibiotique est prescrit pendant deux à trois semaines. Le plus souvent, si cela est possible, le médecin prend la décision de faire naître l’enfant dans les plus brefs délais (le plus souvent par césarienne) pour l’isoler de l’infection maternelle et initier, au plus vite, un traitement antibiotique adapté.