Les causes et la prévention des douleurs abdominales

Mis à jour : Mardi 17 Juillet 2018

Quelles sont les causes du mal au ventre ?

    Presque toutes les maladies touchant un organe situé entre le thorax et les organes génitaux peuvent provoquer de mal de ventre. Nous vous indiquons les plus fréquentes.
  • Les troubles de la digestion.
  • Les infections gastro-intestinales, la diarrhée, les nausées et vomissements.
  • Les reflux gastriques, les gastrites, les ulcères gastriques et les ulcères duodénaux.
  • L’étranglement de l’intestin en cas de hernie.
  • Une inflammation du pancréas ou du foie.
  • L’appendicite.
  • Une occlusion intestinale (le plus souvent après une opération abdominale).
  • L’infection du péritoine (péritonite).
  • Les calculs rénaux ou biliaires.
  • La cystite.
  • Les règles douloureuses.
  • L’inflammation des organes génitaux chez la femme.
  • Une grossesse extra-utérine.
  • L’infarctus du myocarde (beaucoup plus rare et surtout chez les personnes âgées).

De nombreuses personnes souffrent régulièrement de maux de ventre sans cause connue, en dehors de celles citées ci-dessus. On parle alors de troubles fonctionnels intestinaux. Cette affection récidivante, parfois abusivement appelée « colite » ou « colopathie », ne s’aggrave généralement pas et n’entraîne pas de complications. Elle peut être le signe d’une anxiété ou d’un état dépressif masqué.

Enfin, pendant le troisième trimestre de la grossesse, il arrive de ressentir de légers maux de ventre qui ont des causes diverses : par exemple, mouvements du fœtus, ballonnements liés à une digestion plus lente chez la femme enceinte, ou douleurs des ligaments du bassin à la hauteur de l’aine.

Comment prévenir le mal de ventre ?

  • Si vos maux de ventre sont dus à une alimentation inadéquate ou trop grasse, adoptez un régime plus digeste.
  • Adoptez les mesures de prévention des diarrhées aiguës.
  • Pour la plupart des maladies déclenchant des maux de ventre aigus, il est difficile de préconiser des mesures préventives.

Actualités

Écorces de quinquina : Cinchona officinalis (illustration @H. Zell sur Wikimedia).

Chloroquine… une histoire… d’avenir ?

Seulement deux cas rapportés à Hong Kong

COVID-19 et animaux domestiques : que dire à ses patients ?

Ne pas interrompre les traitements immunomodulateurs à titre préventif (illustration).

COVID-19 et maladies inflammatoires chroniques de l’intestin, pas de panique