Maladie de Crohn

Mis à jour : Lundi 02 Mars 2020
Image sponsoring article

La maladie de Crohn est une maladie du tube digestif qui fait partie des maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI) comme, par exemple, la rectocolite hémorragique. Elle évolue par poussées imprévisibles dont la fréquence et la sévérité sont variables selon les patients. Le traitement vise à soulager les poussées et à prévenir les rechutes. Il ne guérit pas la maladie mais permet aux patients de maintenir une qualité de vie satisfaisante.

Qu'est-ce que la maladie de Crohn ?

mal aux intestins

La maladie de Crohn est une maladie inflammatoire chronique du tube digestif. Elle provoque une inflammation et un épaississement de la paroi, ainsi que des ulcères et, parfois, des fissures et des perforations. Ces lésions peuvent affecter l’ensemble du tube digestif, de l’œsophage au rectum. Évoluant par poussées, la maladie de Crohn se traduit par des maux de ventre et des diarrhées qui peuvent persister plusieurs semaines. Lorsqu’elles durent, ces poussées peuvent entraîner fatigue, anémie, dénutrition et perte de poids.

Les périodes de rémission (accalmie) entre les poussées peuvent durer quelques semaines, quelques mois, voire quelques années. Il est difficile de prédire la fréquence des crises.

Dans un tiers des cas, la maladie de Crohn affecte seulement l’intestin grêle (surtout la partie terminale, l’iléon) et seulement le côlon dans un autre tiers des cas. Le tiers restant concerne à la fois l’iléon et le côlon.

La maladie de Crohn n’est pas contagieuse.

 

système digestif
Schéma des organes digestifs

 

Quels sont les symptômes de la maladie de Crohn ?

Les symptômes de la maladie de Crohn ne sont observés que lors des poussées. Lorsqu'elle n’affecte que le gros intestin, elle se traduit plutôt par des diarrhées, la présence de sang dans les selles et des maux de ventre. Lorsqu’elle ne touche que la fin de l’intestin grêle, elle se traduit plutôt par des douleurs dans la partie basse du ventre située à droite, des nausées et des diarrhées. Lorsqu'elle touche l’œsophage et le début de l’intestin grêle, les patients ressentent également des brûlures d’estomac et des renvois acides.

La maladie de Crohn est-elle fréquente ?

En France, la maladie de Crohn touche environ 60 000 personnes (soit une personne sur mille). Un peu moins de quatre mille nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année. La maladie de Crohn est plus fréquente depuis les années 1950. Il existe d’importantes variations de sa fréquence selon les pays : elle est plus courante dans les pays du nord de l’Europe que dans ceux du Sud.

La maladie de Crohn est le plus souvent diagnostiquée chez de jeunes adultes (entre 20 et 30 ans) mais elle est parfois observée chez des enfants et des adolescents ou chez des sujets âgés. Les femmes sont un peu plus souvent touchées que les hommes. Une prédisposition familiale existe, en particulier dans les populations d’origine juive ashkénase.

La maladie de Crohn chez les enfants et les adolescents
Chez les enfants et les adolescents, le risque de développer une maladie de Crohn est quatre à six fois plus important lorsque l'un des parents est atteint de cette maladie. Chez les enfants, les symptômes de la maladie de Crohn sont similaires à ceux observés chez les adultes, avec la présence fréquente de symptômes non intestinaux chez les adolescents. Chez les enfants et les adolescents, une maladie de Crohn sévère et durable entraîne souvent des troubles de la croissance ou un retard de la puberté. Des mesures de soutien nutritionnel spécifiques sont mises en place pour éviter ces troubles (par exemple, la mise en place d'une alimentation par sonde pendant la nuit).

Actualités

Certaines étiologies nécessitent une prise en charge urgente et/ou spécifique (illustration).

Fièvre de l'enfant : une stratégie de prise en charge guidée par l'âge et les éventuels signes de gravité

Comme les tests RT-PCR, les tests antigéniques sont réalisés sur un prélèvement nasopharyngé réalisé avec un écouvillon (illustration).

COVID-19 : les tests rapides antigéniques autorisés pour le dépistage collectif

Dans le premier temps de la campagne de vaccination 2020/2021, la délivrance des doses de vaccins sera réservée aux seules personnes munies d'un bon de l'Assurance maladie (illustration).

Vaccins contre la grippe : priorité aux personnes ciblées par les recommandations vaccinales