En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Les symptômes de la maladie de Crohn

Mis à jour : Jeudi 19 Juillet 2018
Image sponsoring article

Les symptômes de la maladie de Crohn ne sont observés que lors des poussées. De survenue et de durée imprévisibles, ces crises se produisent généralement tout au long de la vie, avec des périodes de rémission (absence totale ou quasi-totale de symptômes) pouvant aller de quelques semaines à plusieurs mois, voire des années. Chez 10 à 20 % des patients, la première poussée de la maladie de Crohn est suivie d'une période de rémission durable.

Les différentes formes de maladie de Crohn

Selon la localisation des lésions, on distingue différentes formes de maladie de Crohn.

La maladie de Crohn dite « colique pure »

Lorsque la maladie de Crohn n’affecte que le côlon, elle se traduit plutôt par des diarrhées, la présence de sang dans les selles et des maux de ventre.

La maladie de Crohn dite « iléale pure »

Lorsque la maladie de Crohn n’affecte que l’iléon, elle se traduit plutôt par des douleurs dans la partie basse du ventre située à droite, des nausées et des diarrhées.

La maladie de Crohn « œsophago-duodénale »

Lorsque la maladie de Crohn touche l’œsophage et le début de l’intestin grêle (duodénum), les patients ressentent également des brûlures d’estomac et des renvois acides.

Les symptômes intestinaux des poussées de maladie de Crohn

Lors de poussées de maladie de Crohn, les patients souffrent de maux de ventre (en particulier après les repas), d’épisodes de diarrhée pouvant durer plusieurs semaines, d’émissions de selles contenant du sang (parfois en quantité importante) ou des glaires, ainsi que de nausées, de vomissements et de perte d’appétit.

Outre la gêne relative à la vie quotidienne, les patients peuvent également se plaindre de fatigue, parfois associée à de la fièvre ou à une anémie (carence en fer). Lorsque les poussées durent plusieurs semaines, la personne maigrit et peut présenter des signes de dénutrition.

Les autres symptômes associés aux poussées de maladie de Crohn

Dans certains cas, les symptômes digestifs peuvent être associés à d’autres manifestations, notamment :

  • des rhumatismes articulaires dans les membres ou au niveau de la colonne vertébrale (spondylarthrite) ;
  • une inflammation de l’enveloppe des yeux (uvéite) ;
  • des problèmes de peau (érythème noueux, de petits nodules fermes et rouges situés dans l’épaisseur de la peau).

Ces symptômes non intestinaux traduisent un état d’inflammation générale avec une tendance du système immunitaire à attaquer divers organes.

La maladie de Crohn chez la femme enceinte
La maladie de Crohn n'affecte pas la fertilité et n'empêche pas de mener une grossesse à terme. Cependant, il est préférable de concevoir un enfant pendant les périodes de rémission, les poussées de maladie de Crohn pouvant être à l'origine de fausses couches. Pendant la grossesse, la fréquence des poussées est la même que chez les femmes qui ne sont pas enceintes. La plupart des médicaments prescrits en traitement d'entretien de la maladie de Crohn sont compatibles avec la grossesse, à l'exception notable du méthotrexate qui impose une contraception rigoureuse.

Les rechutes de maladie de Crohn

Chez les personnes qui souffrent de maladie de Crohn, les rechutes sont définies comme la réapparition de maux de ventre et de diarrhées chroniques après une période sans symptômes. Ces rechutes peuvent être dites « précoces » (si elles apparaissent moins de trois mois après le début de la période de rémission) ou « fréquentes » (si elles se produisent plus de deux fois par an).

Actualités

Granules homéopathiques (illustration).

Déremboursement des spécialités homéopathiques en 2021

Hommage à Jean-Philippe, notre ami et notre collègue, qui nous a quittés bien trop tôt.

Poussière d’étoiles...

Les pharmaciens d'officine pourront proposer la vaccination contre la grippe à partir de la saison grippale 2019/2020, sous réserve de respecter les obligations réglementaires (illustration).

Vaccination contre la grippe par les pharmaciens : les dispositions réglementaires publiées au Journal...