En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Les traitements des nausées et des vomissements

Mis à jour : Vendredi 04 Mai 2018

Les vomissements bénins de l’adulte ne nécessitent pas de traitement médicamenteux. Ils s’arrêtent spontanément lorsque le contenu de l’estomac a été expulsé et que l’estomac est vide. Lorsque les nausées et les vomissements persistent, des médicaments antinauséeux, également appelés antiémétiques, peuvent être prescrits. Ils appartiennent à différentes famille de médicaments. Ils ne doivent pas être réutilisés sans l'avis du médecin ou du pharmacien. De plus, les femmes enceintes ne doivent pas prendre de traitement antinauséeux sans l'avis de leur médecin.

Les antiémétiques de la famille des antagonistes de la dopamine

Ces médicaments (alizapride, dompéridone, métoclopramide, métopimazine) sont utilisés sur prescription médicale pour traiter les nausées et vomissements qui surviennent lors des gastroentérites ou des infections virales. Certains (alizapride, métoclopramide, métopimazine) sont également utilisés pour prévenir les vomissements chez les patients recevant une chimiothérapie anticancéreuse. Leur utilisation, souvent fréquente, ne doit être envisagée que pour des nausées et vomissements aigus pouvant entraîner des complications. Ils peuvent présenter des effets indésirables neurologiques, tels que des mouvements anormaux du visage et du cou.

Les médicaments à base de dompéridone (MOTILIUM et génériques) peuvent être responsables, dans de rares cas, d’effets indésirables potentiellement graves tels que des problèmes cardiaques ainsi que des effets neurologiques. Afin de prévenir le risque d'effets indésirables neurologiques et cardiovasculaires, leur utilisation doit se faire à la posologie la plus faible possible (sans dépasser 3 comprimés à 10 mg par jour), avec une durée de traitement la plus courte possible (moins d’une semaine) et en respectant les contre-indications. Il en est de même pour les médicaments à base de métoclopramide (PRIMPERAN, PROKINYL, ANAUSIN et génériques) dont les posologies été revues en 2014.

Un médicament à base de métopimazine (VOGALIB) peut être acheté sans ordonnance, sur les conseils du pharmacien, pour le traitement de courte durée des nausées et vomissements chez l’adulte et l’enfant de plus de 6 ans. Il ne doit pas être utilisé lorsque les vomissements s’accompagnent de fortes douleurs ou de fièvre, et la durée du traitement ne doit pas dépasser 2 jours sans avis médical.

Légende
Médicament générique
Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance

Les antiémétiques de la famille des sétrons

Les sétrons sont des antiémétiques puissants. Ils sont utilisés, dans la prévention et le traitement des nausées et vomissements induits par la chimiothérapie et la radiothérapie, et dans le traitement des nausées et vomissements post‐opératoires. Pour être actifs, ils doivent être pris avant la chimiothérapie. Ils sont globalement bien tolérés. Parmi ces médicaments, l’ondansétron entraîne un allongement de l’intervalle QT. Cette anomalie de l’électrocardiogramme peut être à l’origine de torsades de Pointes, une arythmie cardiaque potentiellement grave.

Les autres traitements antiémétiques

Lorsque les nausées et vomissements sont liés au mal des transports, certains antihistaminiques H1 peuvent être utilisés en prévention.

Des médicaments homéopathiques sont également traditionnellement utilisés dans les états nauséeux transitoires et légers.

Liste des médicaments mise à jour : Mardi 19 Février 2019

Antihistaminiques antiémétiques

Légende
Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance

Actualités

Le calendrier vaccinal fixe les vaccinations applicables aux personnes résidant en France en fonction de leur âge et de leur profil de risque (illustration).

Nouvelle édition du calendrier vaccinal : quels changements pour 2019 ?

Les parents concernés par ce rappel doivent prendre contact avec leur pédiatre ou leur médecin pour se voir conseiller un lait de remplacement.

Rappel des produits de nutrition infantile MODILAC et PICOT AR : suspicion d'une contamination par salmonelle

Repérage de vésicules cutanées évocatrices d'un zona (illustration).

Zona : synthèse des bonnes pratiques sur les connaissances, la prévention et la prise en charge