En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Quels sont les médicaments contre les vers intestinaux ?

Mis à jour : Vendredi 28 Avril 2017

Les médicaments utilisés en cas d’oxyures

Pour se débarrasser des oxyures, il faut prendre un traitement vermifuge (également appelé antihelminthique). Ces traitements peuvent être obtenus sans ordonnance, à l'exception de l'albendazole (ZENTEL). Ils existent sous forme de comprimés ou de suspensions buvables, plus particulièrement adaptées aux jeunes enfants.

Les médicaments vermifuges n'agissent que sur les vers adultes. En raison du cycle de vie des oxyures, il faut renouveler le traitement au bout de deux ou trois semaines, pour éviter une nouvelle infestation par les œufs qui ont éclos entre temps. Il est recommandé de traiter toute la famille.

Liste des médicaments mise à jour : Mardi 19 Juin 2018

Antiparasitaires : antihelminthiques

Légende
Médicament générique
Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance

Les traitements du ténia ou de la douve du foie

En cas d'infestation par le tænia ou la douve du foie, il existe des traitements spécifiques contre ces parasites. Ils ne sont délivrés que sur ordonnance.

Liste des médicaments mise à jour : Mardi 19 Juin 2018

Antiparasitaires : antihelminthiques

Actualités

Steve McQueen, atteint d'un mésothéliome pleural incurable, a reçu quelques mois avant son décès de grandes quantités de laétrile (substance extraite des amandes des noyaux d'abricot), sans succès (photo : Steve McQueen et Neile Adams en 1960)

Les amandes de noyaux d’abricots ne sont pas anti-cancer et peuvent être toxiques

De nouvelles recommandations de traitement contre l'infection sexuellement transmissible à Mycoplasma genitalium (illustration).

Infection à Mycoplasma genitalium : nouvelles recommandations face à une antibiorésistance croissante

La prise récente d'opiacés par les personnes âgées est associée à une augmentation du risque de chute et de mortalité toutes causes (illustration).

Opiacés chez les personnes âgées : le surrisque de chute est-il significatif ? Quel impact sur la mortalité