En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Acidocétose diabétique

Mis à jour : Mercredi 20 Juin 2012

L'acidocétose diabétique est une complication aiguë du diabète qui consiste en une élévation de l'acidité du sang liée à l'accumulation de substances toxiques pour l'organisme, appelées corps cétoniques. L'acidocétose diabétique est la conséquence d'une concentration d'insuline trop faible dans le sang, en cas de diabète débutant ou mal compensé par le traitement. C'est une urgence médicale qui nécessite une hospitalisation.

Qu'est-ce que l'acidocétose diabétique ?

sang

L'acidocétose est une acidité excessive du sang causée par l’accumulation de corps cétoniques. Elle s’observe en particulier chez les personnes diabétiques (chez qui elle est appelée « acidocétose diabétique » ou parfois « céto-acidose diabétique »), lorsque la quantité d’insuline dans le sang est insuffisante, notamment avant le diagnostic de la maladie.

Qu'appelle-t-on corps cétoniques ?

Lorsque le corps ne peut pas utiliser son carburant énergétique principal, le glucose (« sucre »), il consomme ses graisses de réserve. Les corps cétoniques (acétone, acide acéto-acétique, acide bêta-hydroxybutyrique) sont des substances issues de la transformation des graisses en glucose par le foie. Ces corps cétoniques sont ensuite éliminés dans les urines. La production de corps cétoniques est normale à jeun ou suite à un effort physique intense. Elle cesse habituellement après un nouveau repas, à condition que le corps soit capable de produire suffisamment d’insuline, l’hormone qui sert à faire entrer le glucose dans les cellules, ou qu’il reçoive de l’insuline injectable (en cas de diabète).

Cétose ou acidocétose ?

Lorsque la quantité de corps cétoniques dans le sang est modérée, on parle plutôt de « cétose », car l’acidité sanguine est peu perturbée. L’acidocétose survient quand la concentration de corps cétoniques dans le sang dépasse largement les capacités d’élimination de l’organisme et que le sang devient trop acide.

L'acidocétose diabétique est-elle une maladie fréquente ?

Si le diabète est une maladie fréquente en constante progression qui concerne désormais plus de 4 % de la population française, l’acidocétose diabétique sévère est heureusement devenue rare depuis la généralisation de l’insuline injectable et grâce à l’éducation des patients diabétiques. Toutefois, elle survient encore chaque année chez environ un patient diabétique sur 250. De plus, chez les enfants, l’acidocétose diabétique est à l’origine de la découverte d’un tiers des cas de diabète de type 1 (lorsque le pancréas ne produit plus suffisamment d’insuline).

Actualités

Les patients atteints d'un cancer utilisant exclusivement des thérapies

Etude sur plusieurs cancers : remplacer les traitements modernes par des "médecines alternatives" tue

Chez les personnes souffrant à la fois d'une HTA et d'une insuffisance rénale chronique, les bénéfices d'un traitement antihypertenseur intensif semblent supérieurs aux risques (illustration).

HTA et insuffisance rénale chronique : peut-on intensifier le traitement antihypertenseur ?

Les femmes répondent, en général, mieux aux antipsychotiques mais sont également plus sujettes aux possibles effets secondaires (illustration).

Médicaments antipsychotiques : l'efficacité et la tolérance diffèrent en fonction du genre