Diabète gestationnel

Mis à jour : Lundi 09 Janvier 2017

Le diabète gestationnel (parfois appelé diabète de grossesse) est un trouble de la tolérance au glucose (sucre) induit par la grossesse. Il se traduit par une glycémie élevée chez une femme qui n'avait pas de troubles diabétiques avérés jusque-là. En l'absence de prise en charge, le poids du bébé est supérieur à 4 kg, ce qui peut rendre l'accouchement difficile. L'enfant peut également être prédisposé à développer un diabète de type 2 au cours de sa vie.

Qu'est-ce que le diabète gestationnel ?

femme enceinte chez son médecin

On parle de diabète gestationnel lorsqu’un taux de sucre sanguin anormalement élevé (hyperglycémie) est découvert chez une femme enceinte qui n’avait jamais présenté d’hyperglycémie avant sa grossesse.

Le plus souvent, le diabète gestationnel apparaît vers la fin du deuxième trimestre de la grossesse. Il touche entre 2 et 6 % des femmes enceintes, avec un risque plus élevé chez certaines femmes (voir ci-dessous). Dans la très grande majorité des cas, le diabète gestationnel disparaît après la grossesse, mais un risque plus élevé de développer un diabète de type 2 persiste.

Les femmes à risque de diabète gestationnel élevé

Le dépistage du diabète gestationnel est systématiquement pratiqué lorsque certains facteurs de risque avérés sont présents chez la femme enceinte :

  • surpoids et obésité (IMC supérieur à 25) ;
  • antécédents personnels ou familiaux de diabète ;
  • âge supérieur à 35 ans ;
  • grossesse antérieure ayant donné naissance à un bébé de plus de 4 kg ;
  • fœtus grand pour son âge (mesure faite à l’échographie) ;
  • présence d’une quantité anormalement élevé de liquide amniotique ;
  • antécédents de traitement de longue durée avec des corticostéroïdes (cortisone).

Quelles sont les causes du diabète gestationnel ?

La grossesse augmente les besoins de la mère en insuline (l’hormone produite par le pancréas pour diminuer la glycémie) d’un facteur de 2 à 3. Cette augmentation est liée à l’équilibre hormonal de la grossesse. Chez certaines femmes prédisposées, le pancréas n’est pas capable de répondre à cette augmentation du besoin en insuline et un diabète gestationnel s’installe.

Dans certains cas, une hyperglycémie sans symptôme était déjà présente avant le début de la grossesse et la découverte de l’hyperglycémie n’est que le révélateur d’un diabète de type 2 pré-existant méconnu.


Quels sont les symptômes du diabète gestationnel ?

Pour la mère, comme pour les autres types de diabète, l'hyperglycémie peut passer inaperçue. Lorsqu'ils sont présents, les symptômes du diabète gestationnel sont les mêmes que ceux du diabète en général : soif intense, production d'urine augmentée, fatigue inhabituelle ou infections urinaires (mais celles-ci sont assez fréquentes pendant la grossesse, même en l'absence de diabète gestationnel). Pour le fœtus, le principal signe d'un diabète gestationnel chez sa mère est un poids supérieur à la normale.

Quelles sont les complications du diabète gestationnel ?

Le diabète gestationnel expose la mère et l’enfant à certaines complications.

Les complications du diabète gestationnel chez la mère

Chez la mère, le diabète gestationnel peut provoquer une pré-éclampsie qui se traduit par une prise de poids, des œdèmes, de l’hypertension artérielle, un risque d’accouchement prématuré, voire des problèmes rénaux.

Les complications du diabète gestationnel chez l'enfant

Chez l’enfant, outre un poids anormalement élevé à la naissance (supérieur à 4 kg), le diabète gestationnel peut provoquer, après l’accouchement, une détresse respiratoire (par manque de maturation des poumons), de l’hyperglycémie et un risque plus élevé de développer un diabète de type 2 au cours de sa vie.

Après l'accouchement lors de diabète gestationnel

Après l’accouchement, le diabète gestationnel disparaît dans la très grande majorité des cas. Néanmoins, les femmes qui ont souffert d’hyperglycémie pendant leur grossesse doivent faire suivre régulièrement leur taux de glucose sanguin : environ 50 % d’entre elles souffriront d’un diabète de type 2 au cours de leur vie, en particulier si elles présentent un surpoids ou une obésité.

Le diabète gestationnel n’empêche absolument pas d’allaiter son nouveau-né.


Comment dépiste-t-on le diabète gestationnel ?

Le diabète gestationnel est dépisté à l’aide d’un examen complémentaire appelé « hyperglycémie provoquée par voie orale » (HGPO). Le médecin fait ingérer 75 g de glucose (sucre) à la mère lorsqu’elle est à jeun, et il mesure sa glycémie deux heures après.

Ce test de dépistage peut être pratiqué avant la conception (chez les femmes qui présentent un profil de risque élevé) ou entre la 24e et la 28e semaine d’aménorrhée (au cours du 5e mois de grossesse).

Quel est le traitement du diabète gestationnel ?

Le traitement du diabète gestationnel repose essentiellement sur des mesures hygiénodiététiques :

  • alimentation pauvre en aliments gras ou sucrés, et riche en fibres alimentaires (légumes, fruits, céréales complètes) ;
  • étalement des repas tout au long de la journée (trois repas et deux collations) ;
  • activité physique régulière, adaptée au stade de la grossesse.

La prise de poids pendant la grossesse est surveillée et la mère est suivie par une équipe pluridisciplinaire (gynécologue, diabétologue, nutritionniste ou diététicienne, médecin généraliste). De plus, la femme enceinte diabétique doit apprendre à mesurer sa glycémie tous les jours à l’aide de bandelettes et d’un lecteur automatique (c’est « l’autosurveillance glycémique »). Cette autosurveillance lui permet de s’assurer que sa glycémie à jeun ne dépasse pas 0,92 g de glucose par litre de sang.

Prescrit-on des médicaments contre le diabète gestationnel ?

Le traitement par injection d'insuline est rarement prescrit. Il est réservé aux femmes pour lesquelles les mesures hygiénodiététiques ne suffisent pas à contrôler la glycémie. Les médicaments antidiabétiques oraux ne sont pas prescrits car leur innocuité pendant la grossesse n'a pas été formellement démontrée.


Sources et références de l'article "Diabète gestationnel"