En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Les symptômes et complications de l'hémochromatose

Mis à jour : Mardi 10 Août 2010

Quels sont les symptômes de l'hémochromatose ?

Les symptômes de l’hémochromatose sont provoqués par l’accumulation de fer dans certains organes. Ils apparaissent rarement avant l’âge de 35 à 40 ans chez les hommes, 45 à 50 ans chez les femmes, selon l’intensité de la maladie. Avant cet âge, l’accumulation de fer a lieu mais elle reste insuffisante pour provoquer des symptômes. Néanmoins, à partir de l’âge de 20 ans environ, des examens sanguins mettent déjà en évidence cette accumulation anormale de fer.

Lorsque les symptômes apparaissent, ils sont de plusieurs types selon l’organe atteint.

Les symptômes généraux de l'hémochromatose

Les personnes qui souffrent d’hémochromatose se plaignent de fatigue chronique (pouvant être liée à des problèmes de thyroïde) et, parfois, de dysfonction érectile (impuissance).

Les symptômes de l'hémochromatose au niveau de la peau

L’accumulation de fer dans la peau se traduit par une coloration foncée, grisâtre, métallique, avec apparition de squames (des écailles qui font penser à de la peau de poisson). Ces changements affectent surtout la peau du visage, des coudes, des genoux, des épaules, de la face extérieure des cuisses, ainsi que celle des tétons et des organes génitaux. De plus, on observe une chute partielle des cheveux et des poils, ainsi que des ongles plats et blancs.

Les symptômes de l'hémochromatose au niveau des articulations

Les personnes qui souffrent d’hémochromatose symptomatique se plaignent fréquemment de douleurs articulaires transitoires (pendant une à deux semaines), en particulier au niveau des doigts (signe de la « poignée de main douloureuse »). Les hanches et les poignets peuvent également être douloureux.

Les symptômes de l'hémochromatose au niveau du foie

L’accumulation de fer dans le foie se traduit par une augmentation du volume de cet organe (décelable par palpation). Le patient se plaint parfois de maux de ventre. Si l’hémochromatose n’est pas traitée, le foie tend à devenir fibreux (c’est la cirrhose) et le risque de développer un cancer du foie est fortement augmenté.

Les symptômes de l'hémochromatose au niveau du pancréas

L’accumulation du fer peut affecter le pancréas qui cesse progressivement de produire de l’insuline et provoque ainsi un diabète dit « diabète bronzé » à cause de la couleur de la peau.

Les symptômes de l'hémochromatose au niveau du cœur

Lorsqu’elle n’est pas traitée, l’hémochromatose peut provoquer une augmentation du volume du cœur qui, associée à des troubles du rythme cardiaque, va être à l’origine d’une insuffisance cardiaque.

Quelles sont les complications de l'hémochromatose ?

    Les complications de l’hémochromatose sont liées aux atteintes des différents organes :
  • cirrhose et cancer du foie,
  • complications du diabète : surpoids, difficultés à cicatriser, troubles de la rétine et des reins, etc.
  • complications cardiaques : essoufflement, palpitations, fatigue, couleur bleue des doigts et des orteils, etc.

Heureusement, avec un diagnostic précoce de l’hémochromatose et l’efficacité du traitement, ces complications sont devenues rarissimes et les personnes qui souffrent de cette maladie ont une espérance de vie normale.

Actualités

La téléconsultation sera remboursable pour l'ensemble des Français à partir du 15 septembre 2018 (illustration).

Téléconsultation par vidéo remboursée à partir de septembre 2018, télé-expertise rémunérée début 2019

80 % des syndromes de Takotsubo (syndrome du cœur brisé) touchent les femmes de plus de 50 ans (illustration).

Syndrome du cœur brisé (de Takotsubo) : publication d'un consensus d’experts, mais des questions demeurent

Le test Immunoscore prédit la progression du cancer du côlon en mesurant la présence de lymphocytes CD3 et CD8 cytotoxiques dans et autour de la tumeur (illustration).

Cancer du côlon : efficacité confirmée du test Immunoscore pour évaluer le risque de récidive après chirurgie