En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Enrouement de l'adulte

Mis à jour : Vendredi 20 Mai 2016

L’enrouement constitue un ennui banal et guère gênant, sauf si la voix est un outil professionnel, notamment pour les chanteurs, les enseignants ou les journalistes de la radio et de la télévision. Ceux-ci connaissent généralement les précautions à prendre pour éviter ce genre de tracas.

Quels sont les symptômes de l’enrouement ?

voie enrouée

L’enrouement est une altération du timbre de la voix. Celle-ci devient plus basse, rauque et parfois quasi inaudible (extinction de voix). Souvent, l’enrouement s’accompagne d’une toux plus ou moins forte ou de douleurs de la gorge.

Quelles sont les complications éventuelles de l’enrouement ?

S’il s’agit d’un simple rhume, l’enrouement provoque généralement peu de complications. Toutefois les cordes vocales, en l’absence de précautions ou de ménagements, peuvent subir des lésions qui retardent la guérison et modifient la voix. Un simple enrouement peut aboutir à une extinction de voix, plus gênante encore et – s’il n’est pas traité – à une lésion durable des cordes vocales.

Actualités

Steve McQueen, atteint d'un mésothéliome pleural incurable, a reçu quelques mois avant son décès de grandes quantités de laétrile (substance extraite des amandes des noyaux d'abricot), sans succès (photo : Steve McQueen et Neile Adams en 1960)

Les amandes de noyaux d’abricots ne sont pas anti-cancer et peuvent être toxiques

De nouvelles recommandations de traitement contre l'infection sexuellement transmissible à Mycoplasma genitalium (illustration).

Infection à Mycoplasma genitalium : nouvelles recommandations face à une antibiorésistance croissante

La prise récente d'opiacés par les personnes âgées est associée à une augmentation du risque de chute et de mortalité toutes causes (illustration).

Opiacés chez les personnes âgées : le surrisque de chute est-il significatif ? Quel impact sur la mortalité