En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

La prévention de la rhinite allergique

Mis à jour : Vendredi 06 Avril 2018

Le plus sûr moyen de prévenir la rhinite allergique serait d’éviter tout contact avec les substances allergisantes. Mais ceci n’est guère réalisable en pratique. Dans tous les cas, arrêter de fumer.

Comment prévenir la rhinite allergique due aux pollens ?

    Pendant les périodes de production du pollen :
  • promenez-vous ou faites du sport pendant, ou juste après la pluie, lorsque l’air contient beaucoup moins de pollen ;
  • évitez les balades dans la campagne durant la floraison ;
  • portez des lunettes de soleil à l’extérieur pour éviter le contact des pollens avec vos yeux ;
  • aérez votre habitation brièvement et en l’absence de vent ;
  • dormez en gardant la fenêtre fermée pour éviter l’apport d’air extérieur, surtout à l’aube, vers quatre à cinq heures du matin.
  • essayez de planifiez le calendrier et le lieu de vos vacances, de manière à éviter les périodes de floraison.

Comment prévenir la rhinite allergique due aux acariens ?

    Lorsque les acariens sont à l’origine de la rhinite allergique, les mesures à prendre doivent être concentrées sur la chambre à coucher :
  • les matériaux textiles sont des réservoirs d’acariens : il faut si possible retirer les moquettes, les tapis, les doubles rideaux, et peluches ;
  • mettre des housses de protection anti-acariens sur les matelas et les oreillers ;
  • préférer les matelas à lattes ;
  • aérer la pièce tous les jours afin de réduire l’humidité ;
  • aspirer fréquemment.

Actualités

Les douleurs éprouvées par de nombreuses femmes pendant des rapports sexuels peuvent d'être d'origine physique et/ou psychologique (illustration).

Douleurs pendant les rapports sexuels (dyspareunies) : diagnostic et prise en charge

La prescription prophylactique d'IPP augmente le risque de pneumonie et de diarrhée à clostridies en soins intensifs

IPP en prévention des saignements digestifs chez les patients hospitalisés : examen de leur utilité

Attaque d'une cellule cancéreuse (en vert) par deux lymphocytes T (en bleu) modifiés par une immunothérapie (illustration numérique).

Immunothérapie contre le cancer : prometteuse, mais "attention aux emballements" (The Lancet)