En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Comment réagir face à une rhinite allergique ?

Mis à jour : Vendredi 06 Avril 2018

Que faire en cas de rhume des foins ?

L’attitude à avoir devant des symptômes évoquant un rhume des foins varie selon si cette maladie a été diagnostiquée par le passé ou non. Si vous soupçonnez un rhume des foins sans en avoir jamais connu auparavant, une consultation médicale s’impose. Sinon, les personnes qui connaissent régulièrement ce type de problème peuvent utiliser les médicaments antihistaminiques disponibles sans ordonnance, selon les conseils de leur médecin.

Conduite à tenir en cas de rhinite allergique
  alt Si la langue gonfle.
  alt S'il y a une gêne respiratoire associée.
  alt Si un rhume dure plus de dix jours et fait penser à une rhinite allergique (éternuements et larmoiement qui durent plusieurs jours, par exemple).
  alt Si les symptômes se manifestent en permanence au cours de l'année.
  alt Si les sécrétions nasales présentent du sang de manière répétée.
  alt Si des boutons ou des plaques rouges apparaissent avec des démangeaisons.
  alt Si la personne atteinte souffre d'asthme.
  alt Si la rhinite allergique a déjà été diagnostiquée et a déjà fait l'objet d'une prescription.
Légende
alt Consultez un médecin dans la journée.
alt Consultez un médecin dans les jours qui viennent.
alt Il est possible de s’automédiquer.

Que fait le médecin en cas de rhinite allergique ?

Après un entretien et un examen approfondis, le médecin cherche, dans les cas sévères, à déterminer quelle substance allergisante peut-être à l’origine de la réaction : il oriente son patient vers un médecin allergologue qui réalise une série de tests.

Lorsque la cause de l’allergie est identifiée, le médecin prescrit des mesures pour éviter les contacts, ce sont les mesures d’éviction. Par exemple lors d’allergie aux acariens, il prescrit des mesures d’hygiène pour diminuer la concentration d’acariens au domicile du patient : housses anti-acariens, élimination des moquettes et des rideaux dans la chambre à coucher, etc.

Lorsqu’il est impossible d’éviter la substance allergisante, notamment dans le cas des acariens ou des pollens, le médecin allergologue peut procéder à une désensibilisation (ou hyposensibilisation), plus ou moins efficace selon la substance à l’origine de l’allergie.

Dans les autres cas, des médicaments sont prescrits pour soulager les symptômes.

Actualités

Steve McQueen, atteint d'un mésothéliome pleural incurable, a reçu quelques mois avant son décès de grandes quantités de laétrile (substance extraite des amandes des noyaux d'abricot), sans succès (photo : Steve McQueen et Neile Adams en 1960)

Les amandes de noyaux d’abricots ne sont pas anti-cancer et peuvent être toxiques

De nouvelles recommandations de traitement contre l'infection sexuellement transmissible à Mycoplasma genitalium (illustration).

Infection à Mycoplasma genitalium : nouvelles recommandations face à une antibiorésistance croissante

La prise récente d'opiacés par les personnes âgées est associée à une augmentation du risque de chute et de mortalité toutes causes (illustration).

Opiacés chez les personnes âgées : le surrisque de chute est-il significatif ? Quel impact sur la mortalité