Les causes et la prévention du rhume

Mis à jour : Vendredi 15 Novembre 2019

Quelles sont les causes du rhume ?

Les fosses nasales et les sinus sont revêtus d’une muqueuse qui sécrète continuellement un liquide. Ce liquide humidifie l’air inspiré, piège les poussières et contribue à lutter contre les agents infectieux. Lorsque cette muqueuse est irritée, elle gonfle et sa sécrétion augmente, de sorte que le nez coule. C’est le rhume (rhinite ou coryza). Les virus qui en sont responsables se transmettent d’une personne à l’autre, le plus souvent par les mains ou des objets contaminés. Après la contamination, le rhume se déclenche plus facilement en fonction de divers facteurs tels que des défenses immunitaires affaiblies (période de stress ou de fatigue) ou des conditions environnementales (froid, humidité, fumée de tabac).

Comment prévenir le rhume ?

  • Habillez-vous chaudement pendant la saison froide.
  • Aérez régulièrement les chambres (même en hiver) et humidifiez l’air ambiant si nécessaire. Cela peut améliorer la résistance de la muqueuse nasale.
  • Faites de l’exercice, la pratique sportive est un élément important pour garder une bonne forme physique.
  • Certaines personnes prennent de la vitamine C (jus de fruits, oranges, citrons, kiwis, préparations vitaminées) qui renforcerait les défenses naturelles. Les preuves scientifiques manquent pour confirmer cette hypothèse.

Actualités

Les tests salivaires sont plus simples, moins désagréables, mais moins fiables (illustration).

COVID-19 : la HAS favorable aux tests salivaires, uniquement en présence de symptômes

Certaines étiologies nécessitent une prise en charge urgente et/ou spécifique (illustration).

Fièvre de l'enfant : une stratégie de prise en charge guidée par l'âge et les éventuels signes de gravité

Comme les tests RT-PCR, les tests antigéniques sont réalisés sur un prélèvement nasopharyngé réalisé avec un écouvillon (illustration).

COVID-19 : les tests rapides antigéniques autorisés pour le dépistage collectif