En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Les traitements des sinusites

Mis à jour : Mardi 28 Juin 2011

Comment soigne-t-on une sinusite ?

Dans la vaste majorité des cas de sinusites infectieuses liées à une rhinopharyngite banale, le traitement consiste simplement à soulager les symptômes (douleur, nez bouché) en attendant que l’infection virale guérisse spontanément : médicaments contre la douleur et la fièvre (antalgiques, antipyrétiques) et, éventuellement, décongestionnants ; lavage du nez. Les antibiotiques ne sont prescrits que dans des cas particuliers. En règle générale, ils ne sont pas nécessaires.

Les personnes qui souffrent de sinusite aigüe doivent éviter les baignades et les voyages en avion. En effet, lors de la descente de l'avion, les sinus bouchés ne peuvent pas ajuster leur pression interne ce qui entraîne des douleurs intenses. En cas de nécessité impérative de prendre l'avion, le médecin peut prescrire des médicaments décongestionnants pour prévenir ce type de problème.

Les traitements des symptômes de la sinusite

Pour soulager les symptômes d’une sinusite aigüe, le médecin prescrit généralement les mêmes médicaments que ceux utilisés contre le rhume et les rhinopharyngites.

Il peut également conseiller un lavage régulier des fosses nasales avec une solution adaptée (voir encadré). Le lavage du nez se fait en mettant la tête à l'horizontale. Le sérum physiologique ou la solution de lavage est mis dans la narine du haut. Il ressort par la narine du bas après être passé dans les fosses nasales. Il est recommandé de souffler ensuite fortement par la narine la plus basse en fermant l'autre avec un doigt.

Des fumigations avec de la vapeur d'eau ou des solutions contenant des essences végétales peuvent être proposées (l'usage d'essences végétales est réservé aux adultes). Si les symptômes ne diminuent pas après trois jours de traitement, une nouvelle consultation est nécessaire.

La solution de Parsons
Cette solution, facile à faire chez soi, permet de laver les fosses nasales en cas de rhinopharyngite ou de sinusite. Elle consiste à mélanger un litre d'eau du robinet, deux à trois grosses cuillerées de sel gris (le sel blanc contient des additifs qui peuvent être irritants pour les muqueuses) et une cuillerée à café de bicarbonate de soude.
Le lavage de nez doit se faire deux à trois fois par jour avec un compte-gouttes ou une pipette. La personne doit se moucher pendant et après le lavage, le plus souvent possible, en évitant de renifler pour que le liquide ne remonte pas dans les sinus.

Antibiotiques et sinusites

Lors de sinusite, les antibiotiques ne sont prescrits que dans des cas particuliers :

  • chez les personnes qui souffrent d’allergies, d’asthme ou de diabète ;
  • chez les personnes immunodéprimées à cause d’une maladie (par exemple le VIH/sida) ou un traitement (chimiothérapie anticancéreuse, traitement contre le rejet d’une greffe ou biothérapies contre les maladies auto-immunes, par exemple) ;
  • chez les personnes âgées ;
  • chez les personnes qui souffrent de sinusites des sinus frontaux, ethmoïdaux ou sphénoïdaux ;
  • lorsque la présence de pus dans les sinus est fortement suspectée ou révélée par une radiographie.

Chez les enfants atteints de sinusite, la prescription d’antibiotiques est systématique chez les enfants souffrant d’asthme, de maladie cardiaque ou de drépanocytose (une maladie génétique du sang), ainsi que chez les enfants souffrant de sinusite purulente (avec présence de pus).

Le traitement des sinusites d'origine allergique

Les sinusites d’origine allergique sont traitées par des médicaments anti-allergiques (antihistaminiques) ou anti-asthmatiques. Un traitement antibiotique est également prescrit. Si nécessaire, des médicaments corticoïdes sont prescrits pour réduire l’inflammation.

Chirurgie et sinusites

Le traitement des sinusites ne fait appel à la chirurgie que dans des cas très particuliers, par exemple pour corriger une déviation de la cloison nasale ou pour enlever des polypes. Il arrive qu’une intervention chirurgicale soit nécessaire pour visualiser l’intérieur d’un sinus (sinuscopie, par exemple à la recherche de polypes) ou pour déboucher un sinus.

Un lavage du sinus (drainage) peut alors être effectué pour dégager le mucus accumulé et, éventuellement, faire une culture des germes responsables de l’infection afin de choisir un antibiotique adapté.

Cures thermales et sinusites
Certaines stations thermales proposent des cures destinées aux personnes qui souffrent de sinusites récidivantes. Comme pour d'autres maladies, l'efficacité de ces cures est controversée.

Actualités

Le dixième Prix Paroles de Patients récompense "Le Perroquet", une œuvre bouleversante et magnifique

La dispensation d'antibiotiques à l'unité diminue le volume vendu et semble améliorer l'observance

Expérimentation de la dispensation à l’unité des antibiotiques : résultats d'une étude de l'Inserm

Représentation en 3D de virus de la grippe (illustration).

Vaccination contre la grippe 2017-2018 : en pratique