En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Acné

Mis à jour : Mardi 07 Février 2017

L'acné est une maladie de peau qui affecte principalement les adolescents. Même si elle n'est pas grave, l'acné peut avoir des conséquences psychologiques importantes à un âge où l'apparence et le regard des autres comptent énormément. Due à un excès de production de sébum lié le plus souvent aux bouleversements hormonaux de la puberté, l'acné peut nécessiter un traitement long et contraignant. Dans la grande majorité des cas, l'acné disparaît spontanément à l'âge adulte.

Qu'est-ce que l'acné ?

garçon avec des boutons d'acné

L’acné est une maladie qui se traduit par une peau grasse et l’apparition de boutons sur le visage, le haut du dos et le torse. Plus gênante que grave, l’acné (parfois appelée « acné vulgaire ») est typiquement une maladie de peau de l’adolescent qui peut avoir des répercussions psychologiques importantes.

Dans 90 % des cas, l’acné disparaît spontanément entre les âges de 20 à 25 ans. Cependant, lorsque l’acné a été particulièrement sévère, des cicatrices peuvent subsister de manière permanente.

Même si elle peut provoquer l’apparition de boutons infectés (pustules), l’acné n’est pas une maladie infectieuse. Il s’agit d’une augmentation de la production de sébum par la peau associée à l’obstruction des follicules pileux (là où se forment les poils) et la prolifération d’un micro-organisme habituellement bien toléré.

Qui est touché par l'acné ?

À un degré plus ou moins intense, l’acné touche plus de 70 % des adolescents, en particulier les garçons. Dans la majorité des cas, cette acné est mineure et ne nécessite guère de traitement. Néanmoins, même une acné modérée peut avoir un impact psychologique et des conséquences sociales.

Les femmes adultes peuvent être également touchées par l’acné, particulièrement quelques jours avant les règles, lors du démarrage d’un traitement contraceptif oral (pilule), pendant la grossesse ou au moment de la ménopause.

Comédons, papules, pustules, nodules, kystes ... comment s'y retrouver ?
Comédons, papules, pustules, nodules, kystes ... comment s'y retrouver ? La description des lésions dues à l’acné utilisent des termes médicaux qui peuvent prêter à confusion. Un petit lexique vous sera utile.
  • Comédons : résultat de l’accumulation de sébum dans les follicules pileux, les comédons peuvent être ouverts (point noir) ou fermés (bouton blanc sans rougeur autour).
  • Papules : les papules sont les « boutons » du langage courant. Sièges d'une inflammation, elles peuvent disparaître spontanément ou être surinfectées par des bactéries présentes sur la peau : ce sont alors des pustules qui, comme leur nom l’indique, contiennent du pus.
  • Pustules : papules infectées.
  • Kystes : les kystes sont des pustules situées dans les couches profondes de la peau. Ils sont souvent très douloureux.
  • Nodules : difficiles à distinguer des kystes, les nodules ne contiennent habituellement pas de pus, mais sont néanmoins le siège d’une infection. Ce sont habituellement les nodules qui, en se rompant, laissent des cicatrices durables sur la peau.

Actualités

Les bonnes pratiques de tatouage permettent de limiter, mais non supprimer, les risques d'effets indésirables, immédiats ou à long terme (illustration).

Tatouages, détatouages, faux ongles… : comment réduire les risques pour la santé ?

Les patients atteints d'un cancer utilisant exclusivement des thérapies

Etude sur plusieurs cancers : remplacer les traitements modernes par des "médecines alternatives" tue

Chez les personnes souffrant à la fois d'une HTA et d'une insuffisance rénale chronique, les bénéfices d'un traitement antihypertenseur intensif semblent supérieurs aux risques (illustration).

HTA et insuffisance rénale chronique : peut-on intensifier le traitement antihypertenseur ?