En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Comment réagir en cas de bouton de fièvre ?

Mis à jour : Mercredi 18 Juillet 2012

Que faire en cas d’herpès labial ?

  • La contagion est maximale au moment de l’éruption. Pendant une poussée, n’embrassez personne, évitez de toucher les vésicules, évitez un contact rapproché avec des enfants en bas âge ou atteints d’eczéma, lavez-vous bien les mains et le visage.
  • Lavez le bouton doucement, séchez-le avec un sèche-cheveux tiède ou une feuille de papier absorbant, puis lavez-vous les mains.
  • Ne partagez pas votre linge (serviettes, gants de toilette, oreillers ou autres) avec votre entourage.
  • Les porteurs de lentilles de contact ne doivent pas les humidifier avec leur salive.
  • En cas de pratique d’un sport de contact (lutte, rugby, judo, etc.), il faut s’abstenir d’entraînement et d’épreuve jusqu’à la guérison.
Conduite à tenir en cas d'herpès
  alt Si l'éruption est accompagnée d'une forte fièvre.
  alt Si des vésicules apparaissent au voisinage des yeux, sur un autre endroit que les lèvres ou s'étalent au-delà.
  alt Si les douleurs sont intenses.
  alt Si le bouton ne disparaît pas après dix jours.
  alt Si les récidives sont fréquentes (plus de quatre fois par an).
  alt Si les premiers signes d'un bouton de fièvre sont reconnus (la maladie a, par le passé, déjà été diagnostiquée par un médecin).
Légende
alt Consultez un médecin dans la journée.
alt Consultez un médecin dans les jours qui viennent.
alt Il est possible de s’automédiquer.

Que fait le médecin face à un herpès des lèvres ?

Le médecin vérifie s’il s’agit vraiment d’un herpès. Dans des cas graves ou si les défenses immunitaires sont affaiblies, il prescrit un médicament antiviral par voie orale ou injectable.

Actualités

Les bonnes pratiques de tatouage permettent de limiter, mais non supprimer, les risques d'effets indésirables, immédiats ou à long terme (illustration).

Tatouages, détatouages, faux ongles… : comment réduire les risques pour la santé ?

Les patients atteints d'un cancer utilisant exclusivement des thérapies

Etude sur plusieurs cancers : remplacer les traitements modernes par des "médecines alternatives" tue

Chez les personnes souffrant à la fois d'une HTA et d'une insuffisance rénale chronique, les bénéfices d'un traitement antihypertenseur intensif semblent supérieurs aux risques (illustration).

HTA et insuffisance rénale chronique : peut-on intensifier le traitement antihypertenseur ?