Brûlure

Mis à jour : Mardi 24 Mars 2020

Quel que soit leur degré de gravité, les brûlures nécessitent une prise en charge adaptée pour éviter des complications, une surinfection et la déshydratation de la personne, surtout chez les enfants et les personnes âgées. De simples précautions peuvent éviter les accidents domestiques ou les coups de soleil.

Que sont les brûlures ?

brûlure

Une brûlure peut être provoquée par la chaleur : air chaud, vapeur, eau bouillante, flamme, soleil, cigarette, etc. Mais aussi par un frottement, l’électricité ou une substance chimique. La prise en charge médicale des brûlures diffère selon leur origine. Les enfants de moins de 5 ans représentent plus d’un quart des victimes hospitalisées pour brûlures. Celles-ci sont le plus souvent causées par contact avec des liquides chauds. Les contacts avec un solide chaud, par exemple, une plaque électrique, sont la deuxième cause de brûlures chez les enfants de moins de 4 ans.

Quels sont les symptômes en fonction de gravité de la brûlure ?

La gravité d’une brûlure dépend de son étendue, de sa localisation et de son degré. Au premier degré, la peau est rouge, sans cloques. Au deuxième degré, la peau comporte des cloques remplies de liquide. Au troisième degré, la peau est noire ou blanchâtre et insensible. En termes d’étendue, une brûlure est grave lorsque sa surface est supérieure à la moitié de la paume de la main de la victime. Les brûlures localisées au niveau des yeux, du nez, des mains, des orifices naturels, des organes génitaux ou de l'intérieur des cuisses sont classées parmi les brûlures graves.

Quelles sont les complications éventuelles des brûlures ?

Les complications sont avant tout locales. Le risque principal est que la cicatrisation soit de mauvaise qualité, ce qui aura des conséquences esthétiques et parfois fonctionnelles (peau rétractée). En fonction de sa profondeur, la cicatrisation d’une brûlure peut être plus ou moins difficile. Elle peut nécessiter des soins pendant plusieurs semaines, et, dans certains cas, la réalisation de greffes cutanées.

Suite à une brûlure, il existe également un risque infectieux important dû à la destruction de la barrière naturelle que représente la peau. C’est pourquoi la désinfection et l’hygiène des brûlures doivent être rigoureuses. En cas de surinfection, la prise d’antibiotiques prescrits par le médecin peut s’avérer nécessaire.

La déshydratation est une autre complication immédiate d’une brulure étendue, avec un risque de chute grave de la pression artérielle. Cette déshydratation survient d’autant plus que la surface brûlée est importante (à partir de 10 % de la surface du corps chez le nourrisson, 5 à 10 % chez la personne âgée, 15 % chez l’adulte). Elle peut se manifester en quelques heures et conduire à la mort en l’absence de traitement adapté. 

Actualités

Certaines étiologies nécessitent une prise en charge urgente et/ou spécifique (illustration).

Fièvre de l'enfant : une stratégie de prise en charge guidée par l'âge et les éventuels signes de gravité

Comme les tests RT-PCR, les tests antigéniques sont réalisés sur un prélèvement nasopharyngé réalisé avec un écouvillon (illustration).

COVID-19 : les tests rapides antigéniques autorisés pour le dépistage collectif

Dans le premier temps de la campagne de vaccination 2020/2021, la délivrance des doses de vaccins sera réservée aux seules personnes munies d'un bon de l'Assurance maladie (illustration).

Vaccins contre la grippe : priorité aux personnes ciblées par les recommandations vaccinales