En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Causes et prévention des brûlures

Mis à jour : Jeudi 06 Avril 2017

Quelles sont les causes des brûlures ?

Une brûlure peut être provoquée par la chaleur (air chaud, vapeur, eau bouillante, flamme, soleil, cigarette, etc.), un frottement, l’électricité ou une substance chimique. La prise en charge médicale sera différente selon son origine.

Comment prévenir les brûlures ?

  • Evitez les coups de soleil, surtout chez les enfants (utilisez casquette, chapeau, tee-shirt, crème solaire à indice de protection élevé, etc.).
  • Ne laissez jamais les enfants seuls près d’une source de chaleur (cuisinière, four, bougies, feu de cheminée, grill, barbecue, etc.). Placez les casseroles contenant des aliments chauds hors de leur portée en tournant le manche vers le mur. Munissez la cuisinière d’un dispositif de protection.
  • Vérifiez la température de l’eau du bain, notamment pour les très jeunes enfants. Si l’eau du robinet est très chaude, faites-la régler.
  • Ne buvez pas de liquide chaud (thé, café, chocolat, soupe, etc.) lorsque vous avez un enfant sur les genoux.
  • Ne tentez jamais d’allumer ou de ranimer un feu ou un barbecue avec de l’alcool à brûler ou de l’essence.
  • Ne fumez jamais en présence de substances inflammables.
  • Respectez les consignes d’utilisation des réchauds, radiateurs, fers à repasser, fers à souder, etc.
  • N’effectuez jamais de branchements électriques sans avoir coupé l’arrivée d’électricité.
  • Pour éviter les brûlures chimiques, tenez hors de portée des enfants les produits ménagers.

Actualités

Steve McQueen, atteint d'un mésothéliome pleural incurable, a reçu quelques mois avant son décès de grandes quantités de laétrile (substance extraite des amandes des noyaux d'abricot), sans succès (photo : Steve McQueen et Neile Adams en 1960)

Les amandes de noyaux d’abricots ne sont pas anti-cancer et peuvent être toxiques

De nouvelles recommandations de traitement contre l'infection sexuellement transmissible à Mycoplasma genitalium (illustration).

Infection à Mycoplasma genitalium : nouvelles recommandations face à une antibiorésistance croissante

La prise récente d'opiacés par les personnes âgées est associée à une augmentation du risque de chute et de mortalité toutes causes (illustration).

Opiacés chez les personnes âgées : le surrisque de chute est-il significatif ? Quel impact sur la mortalité