Comment soigner des brûlures légères ?

Mis à jour : Jeudi 14 Novembre 2019

Ce que vous pouvez faire en cas de brûlures superficielles et peu étendues

Avant tout, il faut rafraîchir la brûlure en faisant couler de l’eau fraîche (entre 15 à 25 °C) sur la brûlure pendant au moins 15 minutes ou tant que la brûlure est douloureuse. Ensuite séchez la zone brûlée sans la frotter et désinfectez-la.

Il est possible de prendre un antalgique (paracétamol, ibuprofène) pour soulager la douleur et d’appliquer une crème ou une pommade spécifique ou un pansement hydrocolloïde ou hydrogel : n’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien.

Sur des brûlures graves, aucun traitement local ne doit être appliqué sans avis médical.

Les traitements locaux des brûlures légères

Différents traitements à visée protectrice, cicatrisante ou antiseptique peuvent être appliqués en cas de brûlures cutanées superficielles : émulsions pour application cutanée à base de trolamine (BIAFINE et génériques), crèmes à base de glycérol/vaseline/paraffine liquide, de calendula, d’allantoïne/gaïazulène, de sulfamides ou pommade à base de baume de Pérou. Si besoin, ils peuvent être recouverts d’un pansement avec une gaze stérile qui n’adhère pas à la peau. Si la brûlure n’est pas cicatrisée au bout d’une semaine, il faut prendre un avis médical.

Des allergies cutanées, notamment des eczémas de contact, sont possibles avec de nombreux produits appliqués sur la peau. Il faut être particulièrement vigilant avec les pommades contenant du baume du Pérou, de la lanoline ou des sulfamides (sulfadiazine).

Sulfamides

Légende
Médicament générique
Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance

Les pansements hydrocolloïdes et hydrogels dans le traitement des brûlures légères

Vous pouvez également mettre un pansement hydrocolloïde ou un pansement hydrogel qui forment un gel humide favorable à la cicatrisation. Ces pansements permettent également de protéger la brûlure des contaminants extérieurs. La taille du pansement doit être choisie pour que le pansement dépasse de 2 ou 3 cm de la zone lésée. Le pansement peut être laissé en place plusieurs jours sans être changé.

Actualités

La RT-PCR permet de synthétiser le brin complémentaire d’un ARN appelé ADNc, dont la plus grande stabilité permet plus de liberté que les ARN pour les analyses suivantes (illustration).

Détection du SARS-CoV-2 : diverses catégories de laboratoires en renfort des laboratoires d'analyse de...

La survenue d'une fièvre pendant la grossesse, un motif de consultation en urgence (illustration).

COVID-19 : gynécologues et obstétriciens s’adaptent

Un animal très recherché et très étudié (illustration).

La clé parfaite du pangolin, un voyage aux origines du SARS-CoV-2