En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Cors, durillon et œil de perdrix

Mis à jour : Lundi 16 Mai 2011

Les cors, œils-de-perdrix et durillons sont de petites formations de peau morte, très dures qui apparaissent le plus souvent aux pieds. Ils peuvent être très douloureux et rendre la marche pénible.

Quels sont les symptômes des cors et durillons ?

durillon au pied

Les cors sont des couches de peau morte qui se constituent sur une zone de frottement. L’emplacement typique des cors est le dessus des articulations des orteils. Les œils-de-perdrix ont la même origine mais se forment entre les orteils. Enfin, les durillons apparaissent plutôt sur la plante des pieds.

Les personnes qui sont atteintes de ces callosités ressentent des douleurs à ces emplacements, notamment avec des chaussures serrées. Les cors sont en général bénins. Chez les malades atteints de diabète, ils peuvent néanmoins se transformer en plaies difficiles à guérir.

Actualités

Après un diagnostic initial erroné de diabète de type 2, Theresa May, Premier Ministre britannique, a été diagnostiquée à l'âge de 58 ans d'un diabète de type 1 (illustration : Photographie de Steve Parsons / PA, 2013, The Guardian).

Diagnostic d'un diabète après 30 ans : il faudrait toujours envisager la possibilité d'un type 1

Le jeûne et les régimes restrictifs ne sont pas recommandés pour prévenir ou guérir le cancer (illustration).

Cancer : le jeûne et les régimes restrictifs non recommandés faute de démonstration de leur utilité

Les corticoïdes inhalés sont le traitement de fond de référence de l'asthme modéré de l'enfant (illustration).

Asthme de l'enfant : impact de la prise de corticoïdes, inhalés ou non, sur le risque de fractures