En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

Cors, durillon et œil de perdrix

Mis à jour : Lundi 16 Mai 2011

Les cors, œils-de-perdrix et durillons sont de petites formations de peau morte, très dures qui apparaissent le plus souvent aux pieds. Ils peuvent être très douloureux et rendre la marche pénible.

Quels sont les symptômes des cors et durillons ?

durillon au pied

Les cors sont des couches de peau morte qui se constituent sur une zone de frottement. L’emplacement typique des cors est le dessus des articulations des orteils. Les œils-de-perdrix ont la même origine mais se forment entre les orteils. Enfin, les durillons apparaissent plutôt sur la plante des pieds.

Les personnes qui sont atteintes de ces callosités ressentent des douleurs à ces emplacements, notamment avec des chaussures serrées. Les cors sont en général bénins. Chez les malades atteints de diabète, ils peuvent néanmoins se transformer en plaies difficiles à guérir.

Actualités

Répartition départementale des cas signalés en 2017 (source : InVS).

Rougeole : 4 fois plus de cas qu'au premier quadrimestre 2016. Vers une vaccination ROR obligatoire ?

Le séquençage génétique de l’ADN fœtal peut être effectué à partir d’une simple prise de sang de la future mère (illustration).

Grossesse : la HAS recommande d’intégrer les tests ADN dans le dépistage de la trisomie 21

La SFAP publie des fiches repères pour aider à la mise en oeuvre, à la demande du patient et dans certaines conditions, d'une sédation profonde et continue en fin de vie (illustration).

Droit à une sédation profonde et continue en fin de vie : la SFAP publie 3 fiches repères