En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Comment choisir un écran solaire ?

Mis à jour : Lundi 10 Juillet 2017

La meilleure protection contre les effets néfastes du rayonnement ultraviolet reste les vêtements. Néanmoins, les produits solaires sont un complément indispensable en cas d’exposition solaire.

Se protéger des UVA et UVB

Il est parfois difficile de se repérer parmi les étiquetages des produits solaires. Les produits solaires doivent offrir à la fois une protection contre les ultraviolets de type B (UVB, responsables des coups de soleil) et ceux de type A (UVA, responsables du vieillissement cutané), ces deux types d'UV pouvant être également responsables de cancers de la peau (mélanome) en cas d'exposition excessive.

coupe de la peau UVB UVA
Coupe de la peau sans protection solaire laissant passer les UV

 
coupe de la peau réfléchissant UVA UVB
Coupe de la peau réfléchissant une grande partie des UV grâce à une protection solaire

Les différents phototypes

Pour choisir une protection solaire, il faut connaître son phototype, autrement dit son aptitude à tolérer les expositions solaires. D'une manière générale, plus la peau est claire, plus il faut se protéger du soleil.

Quatre phototypes ont été définis :

Phototype : sujet extrêmement sensible au soleil

    Vous avez :
  • une peau très claire, (blanc-laiteuse), des cheveux roux, des taches de rousseur qui apparaissent très rapidement en cas d’exposition solaire ;
  • systématiquement des coups de soleil en cas d’exposition solaire et vous bronzez difficilement ;
  • des antécédents de cancer de la peau ;
  • un traitement ou une maladie s’accompagnant d’une photosensibilité.

Ne cherchez jamais à bronzer, protégez-vous en toutes circonstances du soleil (vêtements, chapeaux, lunettes, etc.).

Phototype : sujet sensible au soleil

    Vous avez :
  • une peau claire avec quelques taches de rousseur et/ou des cheveux blonds ou châtain clair ;
  • souvent des coups de soleil en cas d’exposition au soleil, mais votre peau peut devenir hâlée.

Ne cherchez pas à bronzer. Vous devez utiliser une protection maximale et vous exposer le moins possible.

Phototype : sujet à peau intermédiaire

Vous avez une peau claire, mais qui bronze assez facilement. Vous prenez des coups de soleil que lors des expositions solaires intenses.

Vous pouvez vous exposer au soleil, mais de manière prudente et progressive.

Phototype : sujet à peau assez résistante

Vous avez une peau mate, qui bronze très facilement, des cheveux châtains ou bruns, aucune tache de rousseur.

Vous pouvez vous exposer progressivement.

Le facteur de protection solaire

Le facteur de protection solaire (FPS) ou indice de protection (IP) indique le niveau de protection du produit contre les dommages induits par les UVB, principalement contre le coup de soleil. Il existe 8 indices différents regroupés dans 4 niveaux de protection : 6 et 10 (faible protection) ; 15, 20 ou 25 (protection moyenne) ; 30 ou 50 (haute protection) ; 50+ (très haute protection). Il doit être indiqué sur le conditionnement.
Des allégations comme « Ecran total » ou « Protection totale » ne devraient plus être utilisées, car aucun produit n’offre une protection totale contre les rayonnements UV.

Les produits qui protègent contre les UVA porte en plus la mention UVA dans un cercle. Ils doivent assurer une protection UVA minimale équivalente à 1/3 du FPS indiqué sur l’étiquetage.

Le principal critère de choix d’un produit solaire est donc le facteur de protection solaire (FPS), selon votre phototype (sensibilité de la peau au soleil) et votre destination. Les recommandations des autorités de santé sont les suivantes :

Comment choisir un produit solaire selon sa peau et sa destination ?
Phototype Exposition modérée (vie passée au grand air en pays tempérés)
soleil
Plages, expositions extérieures de longue durée (sport, randonnée, etc.)
soleilsoleil
Sports de neige, randonnées sur glaciers, séjours sous les tropiques
soleilsoleilsoleil
Peau extrêmement sensible au soleil Haute protection (FPS 30 ou 50) Très haute protection (FPS 50+) Très haute protection (FPS 50+)
Peau sensible au soleil Moyenne protection (FPS 15, 20 ou 25) Haute protection (FPS 30 ou 50) Très haute protection (FPS 50+)
Peau intermédiaire Faible protection (FPS 6 ou 10) Moyenne protection (FPS 15, 20 ou 25) Haute protection (FPS 30 ou 50)
Peau assez résistante Faible protection (FPS 6 ou 10 Faible protection (FPS 6 ou 10) Moyenne protection (FPS 15, 20 ou 25)

Source : recommandations de l’ANSM (anciennement Afssaps).

Attention à respecter le mode d’emploi indiqué sur le produit. Nous avons tous globalement tendance à appliquer une quantité de protection solaire inférieure à celle utilisée dans les tests des laboratoires. Certains dermatologues estiment que, dans les conditions de la vie courante, le facteur de protection solaire réel n’excède pas le tiers du FPS indiqué par le fabricant ! Ainsi, un FPS de 30 se traduirait dans la pratique par une protection de 10. N’hésitez pas à appliquer généreusement votre protection solaire et à renouveler régulièrement les applications.

Avec ou sans filtre chimique
Les produits solaires peuvent contenir des filtres chimiques et/ou des écrans minéraux. Les filtres chimiques sont des substances qui ont la propriété d'absorber les rayons UV. Les écrans minéraux sont des substances (oxyde de zinc, dioxyde de titane par exemple) qui forment sur la peau un film à même de réfléchir les rayons UV. Les produits contenant des écrans minéraux peuvent parfois laisser un film blanchâtre sur la peau.

Les différentes formes de produits de protection solaire (crème, spray…)

Le choix de la forme (crème, lait, gel, huile...) est fonction de la surface à protéger (visage, corps) et du confort d’application. Plus la surface à protégée est grande, plus de produit solaire doit être fluide.

    En pratique, il est recommandé d’utiliser :
  • les crèmes pour le visage et le cou ;
  • les sticks pour les lèvres, le nez et le contour des yeux ;
  • les laits, les huiles et les gels, pour le corps.

Préférez les produits revendiqués comme résistant à l’eau. Mais, dans tous les cas, n’hésitez pas à renouveler l’application après vous être baigné, avoir transpiré ou vous être essuyé.

Liste non exhaustive des produits de parapharmacie mise à jour : Jeudi 24 Août 2017

Protection solaire - Lèvres

Protection solaire avec filtres chimiques

Protection solaire sans filtres chimiques

Bien conserver les produits de protection solaire

    Afin que le produit de protection solaire conserve son efficacité, il convient de suivre quelques règles :
  • Respectez la date limite d’utilisation (date de péremption) si elle est indiquée sur l’emballage du produit,
  • Respectez la durée maximale d’utilisation après ouverture si elle est précisée sur l’emballage,
  • N’utilisez pas un produit de protection solaire s’il a changé d’aspect et/ou d’odeur depuis la dernière utilisation,
  • Refermez bien le produit après utilisation et conservez-le à l’abri de la chaleur et sans exposition directe à la lumière du jour.

Actualités

Les bonnes pratiques de tatouage permettent de limiter, mais non supprimer, les risques d'effets indésirables, immédiats ou à long terme (illustration).

Tatouages, détatouages, faux ongles… : comment réduire les risques pour la santé ?

Les patients atteints d'un cancer utilisant exclusivement des thérapies

Etude sur plusieurs cancers : remplacer les traitements modernes par des "médecines alternatives" tue

Chez les personnes souffrant à la fois d'une HTA et d'une insuffisance rénale chronique, les bénéfices d'un traitement antihypertenseur intensif semblent supérieurs aux risques (illustration).

HTA et insuffisance rénale chronique : peut-on intensifier le traitement antihypertenseur ?