Comment réagir en cas de coup de soleil ?

Mis à jour : Lundi 03 Février 2020

Que faire en cas de coup de soleil ?

  • Le coup de soleil est une brûlure plus ou moins grave de la peau. Il doit donc être pris en charge comme une brûlure. Prenez une douche ou un bain froid pour rafraîchir la peau pendant une quinzaine de minutes, à condition de n’avoir ni fièvre ni frissons. Si le coup de soleil ne concerne qu’une partie réduite de l’épiderme, utilisez un linge mouillé.
  • Buvez suffisamment pour lutter contre la déshydratation.
  • Surveillez votre température.
  • Prenez un médicament antalgique en cas de fortes douleurs.
Conduite à tenir en cas de coup de soleil
  Si l'état général se détériore (hébétude, malaise, évanouissement, par exemple).
  Si une fièvre ou des maux de tête intenses se déclarent.
  Si des bulles de grande dimension se forment.
  Si des cloques crevées s'infectent.
  Si les douleurs dans les zones brûlées deviennent trop vives.
  Si l'intensité du coup de soleil est disproportionnée par rapport à l'exposition reçue.
  Si le coup de soleil est modéré.
Légende
Consultez un médecin dans la journée.
Consultez un médecin dans les jours qui viennent.
Il est possible de s’automédiquer.

Que fait le médecin en cas de coup de soleil ?

En cas de coup de chaleur associé, la réhydratation est la première des préoccupations. Si l’état général empire, une surveillance médicale peut s’avérer nécessaire. Selon l’importance du coup de soleil, le médecin prescrit, si nécessaire, une crème adaptée, un antiseptique, un antidouleur. En cas de transformation d’un grain de beauté, il peut demander l’avis d’un spécialiste.

Actualités

Une allergie à bien confirmer (illustration).

L’allergie à la pénicilline : plus de peur que de mal ?

Le Ministère des Solidarités et de la Santé a annoncé qu’il permettra la dispensation en ville du midazolam injectable

Accompagnement de la fin de vie au domicile : le midazolam injectable dispensé en ville d’ici juin 2020

Cancer bronchique : du dépistage aux signes cliniques d'alerte (illustration).

Cancer du poumon : premiers symptômes et dépistage par scanner à faible dose