En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Le traitement des coups de soleil

Mis à jour : Lundi 04 Juin 2018

Comment soigner un coup de soleil ?

Il est possible de traiter vous-même un coup de soleil, s’il n’y a pas de cloques et si la brûlure n’est trop peu étendue. Après avoir rafraîchi la zone brûlée avec de l’eau vous pouvez appliquer une pommade ou une crème contenant de l’hydrocortisone, un dermocorticoïde d’activité faible. Ces préparations peuvent être achetées sans ordonnance sur les conseils de votre pharmacien. Efficaces, elles ne doivent pas être utilisées plus de trois jours de suite ni être appliqués sur des surfaces étendues. Les effets indésirables s'observent essentiellement lors d'une utilisation prolongée ou du non-respect des précautions d'emploi.

Liste des médicaments mise à jour : Mardi 18 Septembre 2018

Dermocorticoïdes

Légende
Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance

L’application de topiques protecteurs peut également avoir un effet calmant bénéfique. Attention, le soulagement apporté par les traitements locaux ne doit pas conduire à de nouvelles expositions intempestives !

Légende
Médicament générique
Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance

Actualités

Prise en charge des personnes vivant avec le VIH : la HAS publie un guide à destination des médecins généralistes.

Prise en charge des personnes vivant avec le VIH : un guide de la HAS pour les médecins généralistes

La campagne #MeToo, lancée en octobre 2017 suite à l'affaire Weinstein, vise à sensibiliser la société sur la fréquence et l'impact dévastateur du harcèlement et des agressions sexuelles.

Harcèlement sexuel et agressions sexuelles des femmes : étude des risques santé à long terme

Examen clinique de la glande thyroïde (illustration).

Hypothyroïdie fruste sans facteur de risque : 21 essais randomisés confirment l’inutilité d’un traitement