Démangeaisons de la peau

Mis à jour : Lundi 03 Février 2020

Tout le monde connaît le désagrément causé par une démangeaison contre laquelle on réagit généralement en se grattant. Ce réflexe de se gratter n’améliore pas la situation, quand il ne contribue pas à son aggravation ! La solution passe par le traitement de la cause et l’application de médicaments spécialement destinés à soulager ces démangeaisons.

Que sont les démangeaisons de la peau ?

démangeaisons au bras

Les démangeaisons de la peau sont causées par la libération de certaines substances que celle-ci fabrique, comme l’histamine. De nombreuses maladies s’accompagnent de démangeaisons de la peau, souvent accompagnées de petits boutons ou de plaques rouges. Parmi les plus fréquentes, la sécheresse de la peau, l’urticaire, certaines formes d'eczéma, les piqûres d’insecte, la gale, les mycoses, le psoriasis, certaines maladies du foie ou des reins, etc. De nombreuses femmes se plaignent de démangeaisons pendant la grossesse, en particulier la nuit.

Quels sont les symptômes des démangeaisons de la peau ?

Les démangeaisons peuvent s’accompagner de boutons, de plaques rouges et, parfois, de gonflements. Le fait de se gratter ne calme que passagèrement et peut même aggraver l’inconfort. De plus, cela peut provoquer des lésions de grattage qui risquent de se surinfecter. La gale se manifeste par des démangeaisons de plus en plus fortes, surtout au moment du coucher, et des galeries visibles en relief sur la peau, rappelant un fil rouge long de quelques millimètres, entre les doigts, sur l’intérieur des poignets, sur les seins ou sur le pénis.

Quelles sont les complications éventuelles du prurit ?

De fortes démangeaisons peuvent s’accompagner de lésions de grattage qui risquent de s’infecter.

Actualités

Le manque de liens sociaux, une situation particulièrement délétère (illustration).

De l’isolement social à la solitude : une question neurobiologique ?

L'édition 2020 du MédicoSport-Santé est disponible sur VIDAL.fr

Prescription de l’activité physique et sportive : l’édition 2020 du MédicoSport-Santé est en ligne

La pathologie neurologique au cours de la COVID-19 de mieux en mieux connue (illustration).

Atteintes neurologiques liées au SARS-CoV-2 : fréquentes et variées