Les médicaments contre les démangeaisons

Mis à jour : Lundi 03 Février 2020

Différents traitements sont possibles pour soulager les démangeaisons, en complément du traitement de la cause.

Quels sont les traitements des démangeaisons de la peau ?

En cas de démangeaison localisée, des traitements en application locale peuvent être utilisés, soit à base d’antihistaminiques, soit à base de dermocorticoïdes. Dans le cas des démangeaisons dues à des piqûres d’insectes, il existe en automédication des dermocorticoïdes contenant de l’hydrocortisone destinés à les soulager. Certains médicaments peuvent aussi contenir un anesthésique local qui insensibilise la peau. Les antihistaminiques pris par voie orale sont utilisés pour réduire l'intensité des démangeaisons en cas d'urticaire.

Les médicaments antiprurigineux d’usage local

Les antihistaminique H1 sous forme de gel ou de crème ont une efficacité variable et peuvent parfois provoquer des réactions allergiques.
En cas de maladie cutanée provoquant des démangeaisons (dermatite atopique, prurigo), le médecin peut prescrire un dermocorticoïde en cure courte sur quelques jours. Pour les démangeaisons dues à des piqûres d’insectes, il existe en automédication des dermocorticoïdes contenant de l’hydrocortisone destinés à les soulagr.
Les antiprurigineux locaux peuvent aussi contenir un anesthésique local qui insensibilise la peau.
En cas d’irritation de la peau (dermite irritative) associée à des démangeaisons, l’application d’un topique protecteur peut apporter un soulagement.

Liste des médicaments mise à jour : Mardi 18 Février 2020

Antiprurigineux locaux : antihistaminiques

Autres antiprurigineux locaux

Dermocorticoïde d'activité modérée

Dermocorticoïdes d’activité modérée

Légende
Médicament générique
Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance

Les médicaments utilisés contre les démangeaisons en cas d’urticaire

Les antihistaminiques antiallergiques (ou antihistaminiques H1) pris par voie orale sont fréquemment utilisés pour réduire l'intensité des démangeaisons en cas d'urticaire. Leur efficacité est surtout établie en cas d'urticaire chronique. Les antihistaminiques H1 les plus anciens ont un effet sédatif qui peut induire une somnolence parfois intense chez certaines personnes. Les antihistaminiques H1 plus récents sont en général beaucoup moins sédatifs aux doses préconisées. Leur utilisation en automédication est toutefois réservée à l’adulte et à l’enfant de plus de douze ans. Il est recommandé de ne pas les utiliser plus de trois jours sans avis médical dans le traitement de l’urticaire.

Légende
Médicament générique
Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance

Un anticorps monoclonal peut être prescrit en complément du traitement antihistaminique en cas d'urticaire chronique, afin d’améliorer le contrôle de la maladie. Les principaux effets indésirables sont des réactions au site d’injections, des maux de tête et des douleurs articulaires et musculaires.

Liste des médicaments mise à jour : Mardi 18 Février 2020

Anticorps monoclonal

Les oligoéléments et l'homéopathie

Des médicaments d’homéopathie et des oligoéléments sont aussi proposés en cas de démangeaisons cutanées.

Liste des médicaments mise à jour : Mardi 18 Février 2020

Homéopathie

Légende
Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance

Actualités

Écorces de quinquina : Cinchona officinalis (illustration @H. Zell sur Wikimedia).

Chloroquine… une histoire… d’avenir ?

Seulement deux cas rapportés à Hong Kong

COVID-19 et animaux domestiques : que dire à ses patients ?

Ne pas interrompre les traitements immunomodulateurs à titre préventif (illustration).

COVID-19 et maladies inflammatoires chroniques de l’intestin, pas de panique