Démangeaisons de la peau

Mis à jour : Lundi 03 Février 2020

Tout le monde connaît le désagrément causé par une démangeaison contre laquelle on réagit généralement en se grattant. Ce réflexe de se gratter n’améliore pas la situation, quand il ne contribue pas à son aggravation ! La solution passe par le traitement de la cause et l’application de médicaments spécialement destinés à soulager ces démangeaisons.

Que sont les démangeaisons de la peau ?

démangeaisons au bras

Les démangeaisons de la peau sont causées par la libération de certaines substances que celle-ci fabrique, comme l’histamine. De nombreuses maladies s’accompagnent de démangeaisons de la peau, souvent accompagnées de petits boutons ou de plaques rouges. Parmi les plus fréquentes, la sécheresse de la peau, l’urticaire, certaines formes d'eczéma, les piqûres d’insecte, la gale, les mycoses, le psoriasis, certaines maladies du foie ou des reins, etc. De nombreuses femmes se plaignent de démangeaisons pendant la grossesse, en particulier la nuit.

Quels sont les symptômes des démangeaisons de la peau ?

Les démangeaisons peuvent s’accompagner de boutons, de plaques rouges et, parfois, de gonflements. Le fait de se gratter ne calme que passagèrement et peut même aggraver l’inconfort. De plus, cela peut provoquer des lésions de grattage qui risquent de se surinfecter. La gale se manifeste par des démangeaisons de plus en plus fortes, surtout au moment du coucher, et des galeries visibles en relief sur la peau, rappelant un fil rouge long de quelques millimètres, entre les doigts, sur l’intérieur des poignets, sur les seins ou sur le pénis.

Quelles sont les complications éventuelles du prurit ?

De fortes démangeaisons peuvent s’accompagner de lésions de grattage qui risquent de s’infecter.


Quelles sont les causes des démangeaisons ?

    Les démangeaisons sont causées par la libération dans la couche superficielle de la peau de certaines substances que celle-ci fabrique, comme l’histamine. Les origines des démangeaisons s’avèrent extrêmement diverses. Parmi les plus fréquentes, on peut noter :
  • les allergies : urticaire, certains eczémas ;
  • certaines maladies de peau comme l’ichtyose (peau sèche) ou le psoriasis ;
  • les infections de la peau : mycoses, infections dues à des virus (varicelle par exemple) ou à des parasites (gale), etc. ;
  • les piqûres d’animaux ou de végétaux : méduses, insectes, ortie, poux, puces ou acariens, etc. ;
  • certains troubles du métabolisme : troubles rénaux, maladies du foie, etc.

Les démangeaisons de la peau pendant la grossesse

De nombreuses femmes se plaignent de démangeaisons pendant la grossesse, en particulier la nuit. Ce prurit peut avoir diverses causes.

Dans la plupart des cas, la sécheresse de la peau est à l’origine de ces démangeaisons, souvent plus intenses au niveau des vergetures. En effet, le nouvel équilibre hormonal propre à la grossesse tend à réduire la sécrétion de sébum, en particulier au cours du dernier trimestre. Dans ce cas, l’application quotidienne de lait hydratant soulage les symptômes.

Plus rarement, les démangeaisons peuvent être dues à un mauvais fonctionnement du foie. Les acides biliaires s’accumulent sous la peau et provoquent les démangeaisons qui débutent souvent au niveau de la paume des mains et de la plante des pieds. Ces démangeaisons apparaissent le plus souvent au cours du dernier trimestre et elles justifient une consultation avec un gynécologue. En effet, elles peuvent être le signe d’une choléstase gravidique (une accumulation de bile) qui peut augmenter le risque d’accouchement prématuré. Un traitement spécifique et une surveillance plus fréquente sont alors nécessaires.

Les démangeaisons s’arrêtent de façon spontanée dans les quelques jours qui suivent l’accouchement mais une femme qui a souffert de démangeaisons pendant sa grossesse présente un risque plus élevé d’en souffrir à nouveau lors d’une prochaine grossesse.

Comment prévenir les démangeaisons ?

Si vous avez une prédisposition à avoir des démangeaisons, essayez de vous prémunir contre le prurit et une peau sèche en hydratant votre peau. On trouve en pharmacie et parapharmacie de nombreux laits, crèmes et pommades destinés au soin quotidien des peaux sèches. Évitez, par exemple, les produits de bain et de douche parfumés et trop détergents.


Que puis-je faire pour soulager les démangeaisons ?

  • Comme les démangeaisons sont le signe de nombreuses maladies, n’hésitez pas à demander l’avis de votre médecin ou de votre pharmacien, notamment si elles sont intenses, étendues ou persistantes.
  • Si vous êtes allergiques évitez, si possible, la substance responsable (aliments, produits cosmétiques, médicaments).
  • Si vous avez la peau sèche, ne prenez pas trop souvent de bains prolongés ou de douches, notamment en utilisant du savon. Appliquez quotidiennement une crème hydratante sur tout le corps, en insistant bien sur les zones de la peau qui démangent : visage, jambes, mains, pieds, etc.
  • Évitez de vous gratter, surtout si le prurit s’accompagne de boutons. Vous pourriez en garder des cicatrices. De plus, le grattage prolonge et aggrave la réaction locale.
  • Si l’envie de se gratter est irrésistible, frottez la partie qui démange avec la paume de la main. Cela a le même effet que le grattage mais n’endommage pas l’épiderme et n’entretient pas les démangeaisons.
  • Limitez l’emploi de produits parfumés pour les soins de la peau.
  • Coupez-vous les ongles court et limez-les pour éviter que vos ongles provoquent des lésions de grattage.
Conduite à tenir en cas de démangeaisons
  alt Si le prurit survient avec une difficulté respiratoire, ou avec un gonflement de la langue ou du visage, ou un malaise, ou la prise récente d'un aliment ou d'un médicament.
  alt Si la démangeaison s'accompagne d'une altération de l'état général (par exemple, fatigue, fièvre, perte d'appétit, etc.).
  alt Si aucune amélioration n'intervient après quelques jours d'automédication.
  alt Si le prurit a une origine connue et bénigne : piqûre d'insectes, plantes, allergie préalablement identifiée, peau sèche, etc.
  alt En attendant un avis médical.
Légende
alt Si 15 ou 112 est indiqué, appelez immédiatement le service d’aide médicale d’urgence (SAMU) en composant le 15 ou le 112.
Si 15 ou 112 n'est pas indiqué, appelez votre médecin traitant immédiatement, ou rendez-vous au service d’urgence le plus proche.
Dans le doute, n’hésitez JAMAIS à appeler le 15 ou le 112.
alt Consultez un médecin dans les jours qui viennent.
alt Il est possible de s’automédiquer.

Que fait le médecin pour soulager le prurit ?

Il tente de déterminer la cause des démangeaisons. En plus d’un entretien et d’un examen approfondi, il fait procéder le cas échéant à des analyses complémentaires telles que dosages sanguins, prélèvement de peau ou test d’allergie. Le traitement dépend des causes.

Pour calmer une vive démangeaison, le médecin peut également prescrire des médicaments destinés à soulager les symptômes indépendamment de leur cause.


Quelles plantes pour soulager la peau sèche ?

phytothérapie

Certaines plantes ayant des vertus émollientes (qui relâchent et apaisent) ou hydratantes peuvent être appliquées pour soulager les irritations et les démangeaisons des peaux sèches. Elles se présentent sous forme de bains, d’huiles ou de crèmes.

Les plantes destinées à traiter les effets de la ménopause ne revendiquent pas d’effet sur la sécheresse de la peau chez les femmes ménopausées.

L’avoine pour soulager la peau sèche

Les tiges d’avoine sont traditionnellement proposées en bains émollients pour soulager les irritations et les démangeaisons. Il est conseillé de préparer une décoction (100 g de gruau, de feuilles ou de tiges dans un litre d’eau pendant vingt minutes), de la filtrer et de la mélanger à l’eau d’un bain. On peut également mettre 60 g de farine d’avoine directement dans le bain.

Les autres plantes pour soulager la peau sèche

Le souci des jardins (ou calendula) entre dans la composition de nombreux produits cosmétiques destinés à soulager les irritations et les inflammations de la peau.

Du fait de ses propriétés hydratantes, le gel d’aloès est également proposé pour soulager les démangeaisons.

Les huiles végétales pour soulager la peau sèche

Les acides gras essentiels oméga-3 et oméga-6 sont des constituants fondamentaux des membranes cellulaires.

Enrichir son alimentation avec des huiles extraites de certaines plantes telles que la bourrache (Borrago officinalis), l’onagre (Œnothera biennis) ou les pépins de raisins, particulièrement riches en acides gras oméga-6, est réputé jouer un rôle bénéfique dans le traitement des peaux sèches. Cependant, en 2012, les autorités sanitaires européennes ont interdit aux compléments alimentaires contenant de l'acide gamma-linolénique (GLA, oméga-6) de prétendre maintenir la souplesse, l’hydratation ou le bon état de la peau, ou soulager ses irritations, faute de preuves convaincantes de son efficacité.

Existe-t-il des risques à soulager la peau sèche par les plantes ?

Une peau très sèche peut être le signe d’une maladie de peau ou d’un autre problème de santé. Il est nécessaire de prendre un avis médical si le problème persiste.


Différents traitements sont possibles pour soulager les démangeaisons, en complément du traitement de la cause.

Quels sont les traitements des démangeaisons de la peau ?

En cas de démangeaison localisée, des traitements en application locale peuvent être utilisés, soit à base d’antihistaminiques, soit à base de dermocorticoïdes. Dans le cas des démangeaisons dues à des piqûres d’insectes, il existe en automédication des dermocorticoïdes contenant de l’hydrocortisone destinés à les soulager. Certains médicaments peuvent aussi contenir un anesthésique local qui insensibilise la peau. Les antihistaminiques pris par voie orale sont utilisés pour réduire l'intensité des démangeaisons en cas d'urticaire.

Les médicaments antiprurigineux d’usage local

Les antihistaminique H1 sous forme de gel ou de crème ont une efficacité variable et peuvent parfois provoquer des réactions allergiques.
En cas de maladie cutanée provoquant des démangeaisons (dermatite atopique, prurigo), le médecin peut prescrire un dermocorticoïde en cure courte sur quelques jours. Pour les démangeaisons dues à des piqûres d’insectes, il existe en automédication des dermocorticoïdes contenant de l’hydrocortisone destinés à les soulagr.
Les antiprurigineux locaux peuvent aussi contenir un anesthésique local qui insensibilise la peau.
En cas d’irritation de la peau (dermite irritative) associée à des démangeaisons, l’application d’un topique protecteur peut apporter un soulagement.

Liste des médicaments mise à jour : Mardi 18 Février 2020

Antiprurigineux locaux : antihistaminiques

Autres antiprurigineux locaux

Dermocorticoïde d'activité modérée

Dermocorticoïdes d’activité modérée

Légende
Médicament générique
Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance

Les médicaments utilisés contre les démangeaisons en cas d’urticaire

Les antihistaminiques antiallergiques (ou antihistaminiques H1) pris par voie orale sont fréquemment utilisés pour réduire l'intensité des démangeaisons en cas d'urticaire. Leur efficacité est surtout établie en cas d'urticaire chronique. Les antihistaminiques H1 les plus anciens ont un effet sédatif qui peut induire une somnolence parfois intense chez certaines personnes. Les antihistaminiques H1 plus récents sont en général beaucoup moins sédatifs aux doses préconisées. Leur utilisation en automédication est toutefois réservée à l’adulte et à l’enfant de plus de douze ans. Il est recommandé de ne pas les utiliser plus de trois jours sans avis médical dans le traitement de l’urticaire.

Légende
Médicament générique
Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance

Un anticorps monoclonal peut être prescrit en complément du traitement antihistaminique en cas d'urticaire chronique, afin d’améliorer le contrôle de la maladie. Les principaux effets indésirables sont des réactions au site d’injections, des maux de tête et des douleurs articulaires et musculaires.

Liste des médicaments mise à jour : Mardi 18 Février 2020

Anticorps monoclonal

Les oligoéléments et l'homéopathie

Des médicaments d’homéopathie et des oligoéléments sont aussi proposés en cas de démangeaisons cutanées.

Liste des médicaments mise à jour : Mardi 18 Février 2020

Homéopathie

Légende
Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance

Sources et références de l'article "Démangeaisons de la peau"

  • Guide de l'automédication, Vidal, 2010