En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Causes et prévention de la dermatite atopique (eczéma)

Mis à jour : Jeudi 09 Mars 2017

Quelles sont les causes de la dermatite atopique ?

La dermatite atopique est due à la conjonction de différents facteurs : un terrain génétique, des substances allergisantes et des facteurs environnementaux qui fragilisent la couche supérieure de la peau.

On sait aujourd’hui que certains gènes favorisent l’apparition de dermatite atopique. En effet, entre la moitié et les trois-quarts des enfants nés de parents souffrant de dermatite atopique sont eux-mêmes touchés par l’eczéma. Deux types de gènes semblent concernés :

  • le gène de la filaggrine, une protéine impliquée dans la cohésion et le maintien de l’hydratation de la couche supérieure de l’épiderme ;
  • des gènes contrôlant la manière dont le système immunitaire (en particulier ses cellules chargées de la défense de la peau) réagit à une exposition à des substances allergisantes.

La dermatite atopique met souvent du temps à apparaître. En effet, il faut d’abord que la substance potentiellement allergène parvienne à pénétrer la barrière extérieure de la peau (l’épiderme) de manière répétée, le plus souvent par des entailles, des micro-abrasions, à travers une peau sèche ou irritée, etc. Une fois au sein de la peau, cette substance se lie à certaines protéines de la peau avec lesquelles elle forme un ensemble capable de déclencher une réaction immunitaire.

Petit à petit, certaines cellules du système immunitaire (les lymphocytes T) vont apprendre à défendre l’organisme contre cet ensemble de substances. À chaque exposition à la substance responsable de l’allergie, ces cellules immunitaires vont déclencher une réaction inflammatoire qui va provoquer les symptômes de l’eczéma.

Un exemple de dermatite atopique localisée : l'eczéma allergique des mains
L’eczéma allergique des mainseczéma de contact ») est dû à une réaction allergique locale qui peut être provoquée par de nombreuses substances : on a dénombré jusqu’à 3 000 substances pouvant déclencher un eczéma des mains. Dans la pratique courante, la grande majorité des eczémas de contact est due à une vingtaine de substances (voir tableau ci-dessous). Cette réaction allergique ne survient pas nécessairement lors du premier contact et peut apparaître après plusieurs mois ou années de tolérance.
Les personnes dont les mains sont régulièrement agressées (les ménagères, les jeunes mamans, les travailleurs manuels, les agriculteurs, les coiffeurs, etc.) sont plus fréquemment atteintes par cette forme d’eczéma : une peau des mains fragilisée par les détergents, l’eau, le froid, la sueur ou les produits chimiques sera plus perméable aux substances potentiellement allergènes.
Exemples de substances qui peuvent être à l'origine d'un eczéma des mains
Substances Sources
Sels de chrome Ciments, peintures, eau de Javel, huile de coupe (soudure), cuirs et peaux
Nickel Bijoux, accessoires de mode, boutons, montres
Latex, caoutchouc Gants, bottes, jouets, objets, préservatifs
Lanoline, baume du Pérou Médicaments à appliquer sur la peau et produits de parapharmacie
Colophane (résine de pin) Pansements, colles
Résines époxy, solvants Peintures, résines, colles
Colorants, teintures Objets divers, teintures pour les vêtements ou les cheveux
Adjuvants des plastiques Divers objets, accessoires pour ordinateur (tapis, souris)
Parfums Parfums, cosmétiques, produits de parapharmacie

Peut-on prévenir la dermatite atopique ?

Il n’existe pas de moyen de prévention clairement identifié contre la dermatite atopique. Néanmoins, les poussées d’eczéma semblent moins fréquentes chez les personnes qui prennent soin de leur peau : bains et douches tièdes, usage de savons ou gels sans savon, application systématique de crèmes ou de lotions émollientes (qui hydratent la couche supérieure de l’épiderme) après la toilette, etc.

Pour les personnes dont le travail expose les mains à diverses agressions (produits chimiques, abrasions, froid, etc.), il est important de maintenir intacte la barrière extérieure de la peau : usage de gants (avec éventuellement des sous-gants en coton fin pour éviter une transpiration excessive, également agressive pour la peau) et application régulière de crèmes émollientes et protectrices (de type « mains sèches et abîmées »).

Actualités

Résultats de l'indice HAQ au niveau mondial en 2016 (source : Lancet).

Comparaison affinée de l’accès aux soins de qualité pour 32 pathologies à la mortalité prématurée évitable

Discussion entre professionnels de santé dans un hôpital (illustration).

Risque d’erreur médicale aux urgences : étude française encourageante de l’impact des vérifications croisées

Samuel Mercier, infirmier urgentiste aux Sapeurs Pompiers de Paris, reçoit le premier Prix du Concours Lépine 2018 pour l'invention du MedPack (photo : @ConcoursLepine).

Concours Lépine 2018 : MedPack et trois autres innovations santé au tableau d’honneur