Que faire en cas d'écharde ?

Mis à jour : Mardi 23 Juin 2020

Quand consulter le médecin ?

  • Dès les premiers signes d’infection (rougeur, douleur, chaleur).
  • Si vous n’arrivez pas à retirer l’écharde vous-même.
  • Si elle est trop grosse ou trop profondément enfoncée.
  • Si vous êtes diabétique et que l’écharde s’est enfoncée sous le pied.
  • En cas d’échardes multiples.
  • Si l’écharde est incrustée près d’un endroit délicat ou difficile à atteindre (visage, orifices naturels, par exemple).
  • Si vous n’êtes pas à jour dans les rappels de votre vaccination antitétanique.

Que fait le médecin ?

Après avoir désinfecté la zone, le médecin retire l’écharde à l’aide d’une pince ou d’un bistouri. Il désinfecte la plaie et pose éventuellement un pansement. Il s’assure également de la vaccination antitétanique du patient.

Quels sont les traitements en cas d’écharde ?

Le traitement d’une écharde consiste d’abord à nettoyer et désinfecter la plaie. Ensuite, retirez délicatement l’écharde avec une pince à écharde ou à épiler préalablement désinfectée à l’alcool ou à l’eau de Javel, en vous aidant d’une loupe si nécessaire. Soyez très minutieux pour ne pas la casser en deux et retirez-la dans le sens opposé à celui de sa pénétration. Désinfectez à nouveau la plaie, laissez-la à l’air libre ou posez un pansement.

Surveillez l’apparition des signes d’une éventuelle infection dans les jours qui suivent : rougeur, chaleur, douleur, gonflement.

Actualités

Certaines étiologies nécessitent une prise en charge urgente et/ou spécifique (illustration).

Fièvre de l'enfant : une stratégie de prise en charge guidée par l'âge et les éventuels signes de gravité

Comme les tests RT-PCR, les tests antigéniques sont réalisés sur un prélèvement nasopharyngé réalisé avec un écouvillon (illustration).

COVID-19 : les tests rapides antigéniques autorisés pour le dépistage collectif

Dans le premier temps de la campagne de vaccination 2020/2021, la délivrance des doses de vaccins sera réservée aux seules personnes munies d'un bon de l'Assurance maladie (illustration).

Vaccins contre la grippe : priorité aux personnes ciblées par les recommandations vaccinales