Impétigo de l'enfant et de l'adulte

Mis à jour : Lundi 03 Février 2020

L'impétigo est une infection bactérienne de la peau qui survient généralement chez les enfants âgés de moins de cinq ans, mais qui peut également affecter des adultes fragilisés. Cette maladie contagieuse se traduit par l'apparition de croûtes, voire d'ampoules, qui peuvent s'étendre en l'absence de traitement. Même s'il guérit le plus souvent spontanément, l'impétigo doit être traité pour éviter les complications et limiter la propagation de cette infection à d'autres enfants.

Qu'est-ce qu'un impétigo ?

impétigo

L’impétigo est une infection de la peau par des bactéries habituellement présentes sur la peau et sur les muqueuses de l’intérieur du nez. L’impétigo est habituellement une maladie des jeunes enfants, le plus souvent âgés de 2 à 5 ans, mais il peut également se déclarer chez des nourrissons ou des adultes fragilisés. L’impétigo est une maladie contagieuse qui exige un traitement rapide et des mesures d’hygiène pour éviter la contamination d’autres zones de la peau, ou la contamination de l’entourage par contact.

L'impétigo est-il une maladie fréquente ?

Chez les enfants, l’impétigo est l’infection bactérienne de la peau la plus fréquente, en particulier chez les enfants qui commencent à fréquenter des collectivités (garderies, crèches, écoles maternelles) et durant la saison chaude.

Chez les adultes, l’impétigo est observé chez des personnes qui vivent dans de mauvaises conditions d’hygiène (par exemple, des personnes sans domicile fixe), ou chez celles qui ont une immunité diminuée du fait d’une maladie chronique ou d’un traitement immunosuppresseur.

Certaines personnes sont-elles plus à risque d'impétigo ?

Les enfants sont davantage à risque de développer un impétigo du fait de l’immaturité de leur système immunitaire, de la présence fréquente des micro-organismes incriminés dans leurs cavités nasales, et de leur incapacité à respecter spontanément les mesures d’hygiène. De plus, l’impétigo survient parfois à l’occasion d’une varicelle, responsable de démangeaisons et de lésions de grattage.

Chez les adultes, les personnes les plus à risque de développer un impétigo sont :

  • les personnes qui ont des lésions de la peau, par exemple liées à un eczéma, un herpès ou des lésions de grattage (piqûres d’insectes, gale, poux, etc.) ;
  • les personnes qui vivent dans de mauvaises conditions d’hygiène, en particulier celles qui vivent dans la rue ;
  • les personnes dénutries et celles qui souffrent d’alcoolodépendance ;
  • les personnes qui souffrent d’une maladie chronique qui affaiblit les défenses de la peau (par exemple, le diabète) ou qui reçoivent un traitement immunosuppresseur (corticoïdes, médicaments contre le rejet des greffes, thérapies ciblées des maladies auto-immunes, par exemple).

Actualités

VIDAL vous souhaite un très bel été !

Très bel été à tous !

Vigilance et accompagnement, des éléments-clés en médecine gériatrique (illustration).

Patients âgés, COVID-19 et fortes chaleurs : des mesures spécifiques

Une étude menée par l'armée suisse montre que les mesures barrières semblent prévenir l'apparition de symptômes en cas d'infection (illustration).

COVID-19 : les mesures barrières préviennent-elles l’apparition de symptômes en cas d’infection ?