En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Quels compléments alimentaires en prévention des ongles cassants ?

Mis à jour : Lundi 11 Mars 2013

La tradition populaire associe souvent les problèmes d’ongles à l’état nutritionnel de la personne qui en souffre. Les ongles cassants sont ainsi perçus comme le signe de carences alimentaires. Qu’en est-il vraiment ? Les compléments alimentaires peuvent-ils soulager ce type de problème ?

Quels sont les ingrédients destinés à renforcer les ongles ?

compléments alimentaires

La vitamine B8 (biotine)

La vitamine B8 joue un rôle essentiel dans la production d’énergie et dans la synthèse des acides gras et des acides aminés. Des études anciennes ont montré une efficacité modeste sur les problèmes d’ongles cassants.

Néanmoins, en 2012, faute de preuves d'efficacité convaincantes, les autorités sanitaires européennes ont interdit aux compléments alimentaires contenant de la biotine (vitamine B8) de prétendre être indispensable à ou de favoriser la solidité, la qualité ou la pousse des ongles.

Les acides aminés soufrés

La cystéine et la méthionine sont des acides aminés indispensables à la synthèse de la kératine. Ils étaient souvent présents dans les compléments alimentaires destinés à maintenir les ongles en bonne santé, en dépit de l’absence d’études confirmant leur efficacité dans ce domaine.

En 2012, faute de preuves d'efficacité convaincantes, les autorités sanitaires européennes ont interdit aux compléments alimentaires contenant de la méthionine ou de la cystéine de prétendre être indispensable à ou de favoriser la solidité, la qualité ou la pousse des ongles.

La levure de bière

Riche en protéines, en oligoéléments et en vitamines du groupe B, la levure de bière est parfois recommandée pour traiter les ongles cassants. Si ses qualités nutritives ne sont plus à démontrer, aucune étude n’a cependant validé son efficacité à soulager ce problème.

Les algues

Riches en oligoéléments et en minéraux, les algues sont parfois présentes dans les compléments alimentaires destinés à renforcer les ongles. Aucune étude n’a confirmé cette efficacité.

Le silicium

Le silicium entre dans la composition de la peau, des cheveux et des ongles. Les compléments alimentaires qui le proposent le font sous la forme de prêle séchée. Cette plante, qui pousse en abondance sur les terrains humides, est traditionnellement utilisée pour renforcer les ongles cassants bien qu’aucune étude n’ait validé à ce jour son efficacité à traiter ce problème.

En 2012, faute de preuves d'efficacité convaincantes, les autorités sanitaires européennes ont interdit aux compléments alimentaires contenant du silicium de prétendre être indispensable à ou de favoriser la solidité, la qualité ou la pousse des ongles.

Les autres compléments alimentaires proposés pour renforcer les ongles

En 2012, faute de preuves d'efficacité convaincantes, les autorités sanitaires européennes ont interdit aux compléments alimentaires contenant de l'iode, du zinc, du sélénium, de la cystine, du méthyl sulfonyle méthane (MSM), ou des vitamines A, B1, B2, B3, B5, B6, B12 ou E de prétendre être indispensable à ou de favoriser la solidité, la qualité ou la pousse des ongles.

Existe-t-il des risques avec les compléments alimentaires contre les ongles cassants ?

Les personnes sujettes aux calculs rénaux devraient éviter de prendre des compléments de cystéine. Les compléments de méthionine sont déconseillés aux personnes souffrant de problème de foie, de cancer, de maladies cardiovasculaires ou de schizophrénie. L’intolérance à la levure de bière peut se traduire par des maux de tête et des flatulences.

Actualités

Après un diagnostic initial erroné de diabète de type 2, Theresa May, Premier Ministre britannique, a été diagnostiquée à l'âge de 58 ans d'un diabète de type 1 (illustration : Photographie de Steve Parsons / PA, 2013, The Guardian).

Diagnostic d'un diabète après 30 ans : il faudrait toujours envisager la possibilité d'un type 1

Le jeûne et les régimes restrictifs ne sont pas recommandés pour prévenir ou guérir le cancer (illustration).

Cancer : le jeûne et les régimes restrictifs non recommandés faute de démonstration de leur utilité

Les corticoïdes inhalés sont le traitement de fond de référence de l'asthme modéré de l'enfant (illustration).

Asthme de l'enfant : impact de la prise de corticoïdes, inhalés ou non, sur le risque de fractures